Bilan LPM du mois de mars 2019

Bilan LPM du mois de mars 2019
mardi, avril 09, 2019
Zoran Dobrijevic

Le mois de mars a été une période riche en événements dans l’univers de la gestion de la présence locale (LPM). Des changements majeurs ont été annoncés par Google, Yelp et Instagram, changements qui ont de l’importance non seulement pour les spécialistes du référencement, mais également pour les utilisateurs desdites plateformes. Intégrées à certaines des plus influentes plateformes de l’écosystème Web, ces nouvelles fonctionnalités s’avèreront capitales pour ceux qui cherchent à faire des gains en matière de référencement local.

Google lance Florida 2

Malgré qu’il y ait aucune relation avec la mise à jour Google Florida en 2003, Florida 2 suit la mise à jour Medic en août dernier de l’algorithme principal de Google. Comme Medic, elle semble se concentrer sur les industries de la santé et de la médecine. De nombreux sites ayant enregistré des gains en août perdent maintenant leurs positions en mars. De même, certains sites pénalisés par Medic voient leurs positions restaurées.

La mise à jour Medic visait les sites Web médicaux et de santé ayant une autorité douteuse, mais elle a en réalité eu un impact négatif sur de nombreux sites légitimes du secteur de la santé. Florida 2 corrigera probablement cette erreur. Par conséquent, si votre site Web sur les soins de santé a enregistré des gains ou des pertes au cours de la deuxième semaine de mars, cette mise à jour de l’algorithme pourrait en être la cause.

Site Web et contenu révisé dans le 3— Pack local

Le contenu lié à une inscription locale est extrêmement important. C’est pourquoi DAC et d’autres experts en référencement local recommandent de générer des pages d’établissement riches en contenu ainsi que des commentaires (sans oublier les réponses aux commentaires) contenant des mots-clés.

Dans le 3— Pack local, les commentaires, les URL de sites Web et les publications Google apparaissent maintenant en réponse à certaines requêtes. Par exemple, la recherche de « café avec Wi-Fi » peut extraire du contenu de critiques mentionnant le mot-clé « Wi-Fi » aux fins d’affichage dans le 3— Pack.

C’est formidable pour les utilisateurs, car ces détails d’emplacement n’étaient pas faciles à obtenir auparavant. Puisque les commentaires et le texte de Google Posts apparaissant juste en dessous du nombre d’étoiles, il est maintenant beaucoup plus facile de voir que les inscriptions ont des caractéristiques précises plutôt que simplement un bon référencement.

Les gestionnaires d’inscriptions locales doivent prendre note de ce changement. Si vous n’essayez pas déjà d’augmenter votre volume de commentaires riches en contenu, vous devrez vous débrouiller tout seul et écrire vous-même des Google Posts contenant les mots-clés dont vous avez besoin. Les deux apparaissent dans le 3— Pack local et vous ne voulez pas vous faire devancer par vos concurrents à cause que votre restaurant n’affiche pas les mots « options véganes » dans les commentaires ou dans le contenu de l’inscription (et, chers restaurateurs, n’oublie pas que l’Assistant Google prend désormais en charge les réservations dans 43 États américains !).

Google lance l’assignation de « Gestionnaire de site » dans GMB

À compter du 4 mars, Google a commencé à déployer la nouvelle assignation de Gestionnaire de site, annoncé pour la première fois en novembre 2018. On peut maintenant voir dans le profil d’entreprise de plusieurs grandes chaînes une nouvelle option intitulée « Gérer cette inscription ». Celles-ci apparaissent sur des inscriptions (fiches) déjà vérifiées par l’intermédiaire de GMB, mais cette nouvelle fonctionnalité permettra à une personne de revendiquer l’emplacement et de se voir attribuer le rôle de « gestionnaire de site ». Auparavant, un propriétaire d’entreprise ne disposait d’aucun moyen de réclamer une fiche déjà vérifiée sans passer par le processus de transfert de propriété.

Le bouton fonctionne un peu comme le libellé « Posséder cette entreprise » qui apparaît sur les fiches non vérifiées. Une fois la vérification terminée (téléphone, carte postale, etc.), le propriétaire actuel recevra une notification indiquant que vous avez maintenant accès à l’inscription. Votre accès sera limité : ce tableau indique les actions que vous serez en mesure d’effectuer par rapport aux gestionnaires et propriétaires d’inscriptions. Et si vous voyez cette fonctionnalité sur vos fiches et pouvez vous en passer, contactez le Soutien GMB pour vous désabonner.

Licences commerciales vérifiées par Yelp

Les entreprises apparaissant sur Yelp peuvent désormais demander à ce que leurs fiches Yelp soient certifiées comme possédant une licence commerciale valide leur permettant d’offrir leurs services dans l’État américain qu’elles desservent. On s’attend à ce que cette certification contribue à renforcer la confiance des consommateurs dans ces entreprises locales.

Les entreprises certifiées afficheront un badge bleu en forme de bouclier juste à côté de leur raison sociale. Les utilisateurs peuvent cliquer sur le badge pour révéler des informations supplémentaires au sujet des licences et permis dont dispose l’entreprise. Pour recevoir un badge de licence vérifiée, les entreprises doivent postuler directement via Yelp, qui effectuera une vérification manuelle. Cette fonctionnalité n’est actuellement disponible que pour des catégories de services spécifiques en Arizona, en Californie, en Floride, en Géorgie, à New York, au Texas et à Washington pour 1 dollar par jour. La disponibilité dans d’autres États est pour bientôt.

Instagram déploie des pages de profil d’entreprise locales dans l’application

Yelp n’est pas le seul site Web à proposer une mise à jour : Instagram introduit une nouvelle façon de présenter les entreprises locales avec des pages de profil intégrées à l’application. Ces pages ressemblent beaucoup aux panneaux de connaissances locales de Google, affichant l’adresse, les heures, les informations de contact et l’URL du site Web. Un lien vers le profil Instagram de l’entreprise apparaît clairement au haut de la page.

Cette fonctionnalité n’a pas encore été complètement mise en œuvre (et tous les utilisateurs ne pourront pas la voir), mais il semble probable qu’elle s’installera en permanence dans Instagram. Les données d’emplacement étant déjà liées au compte Facebook de plusieurs entreprises, il n’est pas surprenant que Facebook/Instagram tire parti de ces données pour faire de leurs plateformes une option viable pour la recherche locale.

Publicités de profil GMB

Google a fait en sorte que les utilisateurs puissent voir une publicité directement dans le profil GMB d’une entreprise. Dans l’exemple ci-dessous, A & W Canada a une publicité dans son profil annonçant ses spéciaux de petit-déjeuner. Cette annonce renvoie au site Web de A & W, et non à une tierce partie.

Ce qui est surprenant dans cette option de placement d’annonces, c’est que les entreprises pourraient avoir à payer pour des annonces redondantes dans les recherches directement liées à la marque. Les marques ont toujours misé sur leur nom, mais cela n’a jamais été pris en compte dans les résultats de recherches organiques. Et si les concurrents pouvaient s’acheter de l’espace publicitaire dans vos résultats de recherche organiques ? Vous seriez dans une situation de perte tous azimuts : soit vous misez pour des pubs redondantes dans votre propre profil d’entreprise ou vous ne le faites pas et un concurrent apparaît soudainement dans vos résultats organiques. Espérons que cette option de placement d’annonces n’ira pas au-delà de la version bêta et que les spécialistes du marketing n’auront plus besoin de s’inquiéter de l’avènement d’un autre modèle où il faut « payer pour jouer ».

Google Hotels est arrivé

Parlant de « payer pour jouer », les spécialistes du marketing hôtelier y sont déjà, qu’il s’agisse de référencement organique ou payant. Par exemple, Google n’autorise pas qu’on relie une URL de réservations à un profil d’entreprise, mais inclut plutôt un bouton de réservation à commission payable. Étant donné que 65 % des revenus hôteliers proviennent généralement des réservations de chambres, cette limitation a un effet direct important sur les flux de revenus.

Google tente maintenant de prendre une autre part du gâteau en lançant un concurrent direct à Hotels.com. Google Hotels offre toutes les fonctionnalités et les outils de concurrents tels que Kayak, Expedia et Booking.com, mais bénéficie d’une intégration native avec Google Maps et les résultats de recherche Google.

Google Flights a déjà un impact significatif sur son secteur d’activités (le transport aérien) et nous nous attendons à ce que Google Hotels fasse de même. Les réservations d’hôtels via Google résultent actuellement des annonces payées — et même si Google Hotels est trop récent pour permettre aux marketeurs d’analyser la chose en profondeur, ils savent que rien ne viendra gratuitement sur ce nouveau site.

Commentaires unifiés sur Google Maps

Lorsque vous recherchez une entreprise, Google vous communiquera le nombre d’étoiles obtenu à partir de ses avis Google. À la fin du mois de février, les avis Google Review des hôtels se voient combinés à des tiers tels que TripAdvisor et Booking.com. Bien que ces sites Web ne soient pas pris en compte dans le nombre d’étoiles visibles (certains sites Web utilisant une échelle autre que celle à cinq étoiles), ils s’afficheront avec les avis Google lorsque les utilisateurs passeront en revue les commentaires sur l’emplacement.

Le contenu des avis apparaissant dans le 3— Pack local, les marketeurs hôteliers devront prêter attention aux commentaires sur toutes les plateformes pour voir comment cela affectera leur classement dans Google. Il est important pour tous de gérer sa réputation sur toutes les plateformes, mais Google a rendu la chose nécessaire pour les hôtels encore plus que pour les autres secteurs.

Il est compliqué de gérer la réputation d’une marque sur plusieurs plateformes et pour plusieurs emplacements. Cela ne fera que s’aggraver à mesure que le secteur se développe et mûrit. Si vous avez besoin de conseils, d’assistance ou d’une agence spécialisée pour gérer votre présence locale en votre nom, il vous suffit de prendre contact avec nous. Parlons-nous !