Tour d’horizon LPM — Septembre 2019

Tour d’horizon LPM — Septembre 2019
lundi, septembre 30, 2019
Zoran Dobrijevic

C’est à nouveau le moment de la mise à jour de l’algorithme Google. Cependant, ce n’est pas la plus grosse nouvelle de ce mois-ci, Google et Yelp ayant tous deux publié des mises à jour beaucoup plus importantes. Google a considérablement modifié ses pages de résultats (SERP), tant dans l’espace de référencement organique que payant. Alors que la première est un amalgame de plusieurs choses, la seconde est susceptible de rendre certaines entreprises très malheureuses. Les détaillants et les restaurants en particulier ont intérêt à prêter une attention toute spéciale à ces mises à jour.

Google publie une mise à jour de l’algorithme de base

Google publie plusieurs mises à jour d’algorithmes de base par an. Contrairement aux mises à jour nommées telles que « Medic » et « Florida 2 », ces mises à jour constituent une amélioration générale des algorithmes de Google, plutôt que des améliorations ciblées visant à fournir des correctifs pour les problèmes connus.

Publiée le 24 septembre, la dernière mise à jour ne cible aucun type de site Web ou d’industrie, mais on doit s’attendre à des effets notables. Le changement le plus pertinent peut inclure des pertes ou des gains dans les classements de recherche. Les pages Web qui voient une baisse de leur classement ne sont pas pénalisées, mais plutôt réévaluées pour mieux correspondre à ce que les utilisateurs s’attendent à trouver dans les résultats de leurs requêtes. Les meilleures pratiques de référencement standard doivent encore être appliquées. Si vous constatez que vos pages ont chuté dans les classements et que vous n’avez pas procédé à un audit SEO de votre site Web au cours des derniers mois, le moment est peut-être bien choisi pour y remédier.

Annonce insérée dans une fiche Google Mon entreprise (GMB)

C’est un moment merveilleux pour être dans le secteur des annonces Google, car Google vient de réduire considérablement la valeur du panneau de connaissances d’une entreprise. Les utilisateurs obtiendront toujours toutes les informations dont ils ont besoin de ces panneaux, mais le reproche que les propriétaires d’entreprise auront avec eux sera le nouveau test d’espace publicitaire de Google. Il a été constaté que Google utilisait le panneau de connaissances d’une entreprise pour placer des annonces concurrentes !

Annonce dans une fiche d’entreprise dans les résultats de recherche

Source : Ben Fisher

On ne demandera pas aux entreprises si elles veulent faire supprimer l’annonce, et elles ne peuvent pas non plus payer pour le faire. L’impression est que le profil GMB est « la propriété » de l’entreprise et que celle-ci devrait avoir le plein contrôle sur son contenu. Cependant, ce n’est pas exact : il est la propriété de Google, tout comme Facebook possède et contrôle les pages Facebook locales. Google est une entreprise et l’objectif est le profit : il était donc inévitable de voir des annonces dans un espace aussi précieux. Cela ne prendra pas grand temps pour que les marques se voient dans l’obligation d’acheter l’espace publicitaire se trouvant dans leur propre panneau de connaissances.

Google n’affichera plus les commentaires autopubliés dans les SERP

Dans un très gros changement de Google, les résultats riches en commentaires intégrant des critiques intéressées (autopubliées) sont en train de disparaître complètement. Les critiques intéressées sont des avis sur une marque publiés sur son propre site Web. Ces critiques sont les plus courantes, car ce sont souvent les étoiles qui apparaissent sous une URL dans les SERP. Ces étoiles ont été très précieuses pour certaines pages, car on sait qu’elles augmentent le CTR de plus de 30 %. Celles-ci étaient incroyablement utiles à de nombreux sites Web pour recueillir des clics, mais elles sont maintenant en train d’être totalement supprimées.

Extrait de commentaire Google dans les SERP

La raison en est probablement qu’il y a eu abus du système. Dans la mesure où ces évaluations effectuées par des tiers pourraient être faussées et ne pas être représentatives de ce qu’elles analysent, Google a perdu confiance dans les sites Web qui font leur propre balisage de schéma de critiques. Bien qu’il soit clair que les commentaires affichés sur la page doivent afficher des sources vérifiées, et qu’il y ait possibilité pour les utilisateurs de laisser des commentaires supplémentaires, leur exactitude a été remise en question et ils ne permettent pas de fournir une expérience utilisateur conforme aux normes de Google. De même, Google n’affichera pas les extraits de commentaires si vous utilisez un widget tiers pour afficher les avis sur votre site Web. L’intégration d’un widget tiers est considérée comme un moyen de contrôler le processus de liaison des commentaires.

Il est probable que la volonté de Google d’être la principale source de commentaires entre également en ligne de compte. Plusieurs mises à jour ont été publiées cette année pour que les commentaires sur Google soient plus importants pour les entreprises, et ils découragent tout ce qui va à l’encontre de ce plan. Cela a porté un coup dur à certaines industries telles que celle des appareils ménagers, qui faisait principalement appel à des commentaires directs. Cependant, Google a le contrôle des pages de résultats, et ceux qui ont abusé du système ont engendré une expérience moins qu’optimale pour les utilisateurs de Google.

Google lance son nouveau carrousel organique de produits

Si vous vendez des produits au détail en ligne, vous devez absolument tirer parti de cette nouvelle fonctionnalité de Google. Google a déployé une nouvelle fonctionnalité SERP aux États-Unis et prévoit de la lancer très prochainement à l’échelle mondiale. Tout à fait gratuite, cette nouvelle fonctionnalité SERP permet aux détaillants d’afficher de manière organique leur flux de produits dans plusieurs SERP différents. Cela inclut à la fois les recherches par marque et toutes les recherches dans lesquelles le produit peut être pertinent pour l’utilisateur. Vos produits peuvent aboutir sur plusieurs nouveaux points de contact et être présentés aux utilisateurs sans effort supplémentaire ni publicité payée de votre part.

Trois nouvelles sections seront ajoutées de manière organique à certaines requêtes de recherche Google :

  1. Produits populaires
  2. Meilleurs produits
  3. Produits similaires (qui s’afficheront même lorsque quelqu’un effectue une recherche de marque)

  4. Carrousel de produits populaires sur Google

    Source: Search Engine Land

    Par exemple, si un utilisateur cherche de la « nourriture biologique pour chiens », un carrousel de produits pourra apparaître en haut des SERP, affichant diverses marques populaires ainsi que des commentaires. En cliquant sur ces carrousels, vous accédez aux panneaux de connaissances des produits, avant de vous connecter à une page Web. Cela signifie que quiconque vend le produit peut être inclus dans le carrousel et éventuellement placé dans une grille de comparaison des prix dans le panneau de connaissances sur le produit, le tout avant que quiconque n’accède à une page de votre site où on pourrait actualiser une vente. On doit en comprendre que tout site Web qui ne fournit pas de flux de produits à Google ne sera pas inclus dans ces grilles et pourra être éliminé de la course en tant que lieu potentiel pour acheter ces produits.

    Pour être incluse dans ces carrousels organiques de produits, une entreprise doit faire trois choses :

    1. Assurez-vous que le balisage de votre produit soit validé
    2. Envoyez votre flux de produits à Google via Merchant Center
    3. Créez un flux supplémentaire via Manufacturer Center

    Il est important de rencontrer vos utilisateurs à tous les points de contact possibles, et c’est à coup sûr un point que vous ne devriez pas ignorer. Au moment où cette fonctionnalité apparaît de manière organique plutôt que comme une publicité, les détaillants devraient sans l’ombre d’un doute tirer profit de cet espace promotionnel gratuit.

    Yelp déploie sa nouvelle fonctionnalité de publication

    Yelp a créé son propre outil de publication sociale, appelé Yelp Connect. Tout comme Google Posts de Google Mon entreprise (GMB), Yelp Connect permet aux restaurants de promouvoir des événements, des rabais, des mises à jour de menus et d’autres informations pertinentes directement sur leur page Yelp. Toute personne visitant ces pages verra ces messages, pas seulement ceux qui suivent le restaurant.

    Exemples mettant en vedette Yelp Connect
    Source : Yelp

    Un avantage qu’a l’outil Yelp Connect par rapport à Google Posts est qu’il permet de planifier ces mises à jour à l’avance. Yelp Connect inclura également ces mises à jour des restaurateurs dans ce que Yelp appelle « un courriel hebdomadaire personnalisé provenant de restaurants auxquels nous savons que les utilisateurs s’intéressent ». Les destinataires des courriels seront déterminés à partir de signaux tels que l’utilisation préalable de la liste d’attente de Yelp, les réservations par Yelp ou l’ajout d’un restaurant à ses favoris.

    Il y a cependant un hic en ce qui concerne Yelp Connect. Alors que Google Posts est totalement gratuit, Yelp Connect coûte actuellement 199 USD par mois. Yelp offre pour un temps limité un rabais aux premiers utilisateurs (99 $ par mois).

    Besoin d’aide pour gérer et optimiser votre présence locale en ligne ? Contactez DAC dès aujourd’hui.