Tour d’horizon LPM – Novembre 2019

Tour d’horizon LPM – Novembre 2019

vendredi, novembre 29, 2019
Zoran Dobrijevic

Alors que 2019 tire à sa fin, Google regarde déjà vers 2020 avec ses mises à jour. Bien que certaines soient entrées en vigueur sur-le-champ, la majorité des mises à jour de novembre sont des tests et des projets pilotes qui seront pleinement mis en œuvre au cours de l’année qui vient. Il est essentiel pour les professionnels du marketing en ligne de rester au courant des tendances à venir; en effet, vous ne voulez pas avoir à faire du rattrapage alors que les nouvelles fonctionnalités de Google battent leur plein et que les utilisateurs s’attendent à ce qu’elles soient déjà optimisées.

Fluctuation de l’algorithme local

Google effectue des mises à jour régulières des algorithmes tous les deux mois environ. Ces derniers temps, ils annoncent généralement la date de ces mises à jour de routine, mais l’une d’elles aurait eu lieu en novembre sans préavis. Bien que les changements se qualifieraient de mineurs à invisibles, la dernière mise à jour semble avoir eu un impact négatif notable sur les pages de résultats de Google. Les experts de la recherche locale ont collectivement remarqué cette mise à jour non annoncée alors que le classement de leurs clients encaissait de lourdes baisses, et se voyait en apparence remplacé par des inscriptions au caractère douteux.

Cette fluctuation de l’algorithme semble être une expérience qui a mal tourné, situation que tous souhaitent voir Google corriger rapidement. Dans l’intervalle, il y a peu de choses que peuvent faire les entreprises pour retrouver leur classement. Des sites Web sous-optimisés et chargés de spam ont vu leur classement s’améliorer : il est donc clair que le respect des meilleures pratiques en matière de référencement n’est pas le bon moyen de contourner ce changement. Étant donné qu’une bonne part de la communauté SEO a fait du bruit autour de ce problème, il y a lieu d’espérer que le problème sera résolu rapidement.

Google cessera d’indexer le contenu Flash et punira les pages lentes

Flash est en déclin depuis des années, étant donné que Chrome bloque déjà par défaut tous les fichiers produits par l’application. En 2020, Google cessera complètement d’indexer les sites Web dépendants de Flash. Tout comme Google a passé des années à avertir les sites Web de passer de HTTP à HTTPS, cette année sera la dernière année au cours de laquelle les utilisateurs pourront afficher des pages Flash.

En outre, Google teste un nouvel avertissement de « vitesse de chargement lente ». Que ce soit en raison de l’utilisation de fichiers Flash gourmands en mémoire ou de problèmes de vitesse du site, Google prévoit d’avertir les utilisateurs avant qu’ils ne cliquent sur un site Web dont elle estime la vitesse de chargement comme étant trop lente.

Cette nouvelle interface utilisateur pourra avoir pour effet d’amener les utilisateurs à abandonner le clic et à opter pour un site Web à chargement plus rapide. Dans des études précédentes, Google a confirmé que tout site Web mobile nécessitant plus de 2,5 secondes de chargement perdait environ 53 % des utilisateurs. Avec un avertissement préventif en place, on peut s’attendre à ce que ce nombre augmente considérablement. La vitesse de chargement d’un site deviendra plus importante que jamais une fois que Google aura mis en place cette nouvelle mesure.

Les entreprises de zone de service de GMB seront plafonnées à 20

Google a annoncé que « les entreprises de zone de service sont désormais limitées à un maximum de 20 zones par entreprise ». Cela s’applique aux entreprises comme les plombiers et les employés ménagers qui n’ont pas pignon sur rue, mais qui sont plutôt des entreprises de zone de service.

Et s’il vous en faut plus ? Google recommande d’étendre les zones existantes pour couvrir des zones géographiques plus vastes : « Vous pouvez définir votre zone de service en fonction d’une combinaison de villes, districts, codes postaux ou autres zones que vous desservez. »

Que faire si vous avez déjà plus de 20 zones de service répertoriées ? Google a déclaré qu’ils les consolideraient : nous devrons attendre pour voir exactement ce que cela signifie.

Google Duplex confirmera les renseignements d’entreprise

Duplex de Google (l’agent de conversation IA qui peut organiser des rendez-vous par téléphone) sera lancé en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un essai pilote limité visant à confirmer les heures de vacances pour un petit groupe d’entreprises locales. C’est la première fois que Duplex s’étend en dehors des États-Unis, avec une fonctionnalité récemment révélée de la suite IA. Cela montre que Google a l’intention d’utiliser Duplex pour des tâches de collecte de données plus sérieuses et d’autres fonctionnalités commerciales, en sus de la commodité offerte aux consommateurs.

 Google Duplex

Source de l’image : Google

Pour les entreprises qui cherchent à rester optimisées et à bien se positionner sur Google et les autres répertoires, maintenir des noms, adresses et numéros de téléphone exacts ne suffira pas dans les années à venir. Même les informations corroborantes et les citations en provenance d’autres annuaires n’auront plus autant d’influence qu’auparavant. Les propriétaires d’entreprise et les agences devront s’appuyer sur des tactiques de référencement et sur une expérience utilisateur améliorée, qui ne peuvent s’atteindre simplement par l’IA. Les entreprises devront résoudre l’intégralité du parcours de l’utilisateur de la recherche locale et ne pas se concentrer uniquement sur la gestion des citations.

La gestion de la réputation, les publications locales Google Posts, l’optimisation pour la recherche vocale et d’autres moyens d’améliorer l’expérience utilisateur qui ne sont pas simplement des informations de base des inscriptions seront la clé du succès. Alors que Google améliore ses aptitudes à créer des inscriptions de base pour les entreprises sans leur contribution, les entreprises devront faire beaucoup plus pour se démarquer de la masse.

Google met en surbrillance les Favoris locaux et ajoute un onglet Pour vous

Dans une autre nouvelle fonctionnalité testée par Google, on présente certains restaurants comme « Favoris locaux ». Cette fonctionnalité à rayonnement limité n’est actuellement disponible qu’à Chicago, Los Angeles et New York.

Google n’a pas précisé comment un resto pourrait être considéré comme un favori local, si ce n’est qu’il figurerait dans le « Top 5 % des restaurants ». Cela signifie toutefois que Google est hyper concentré sur l’environnement local et essaie d’établir sa plateforme Maps comme source plus fiable de recommandations et de promotion pour les restaurants. Dans le but probable de dissuader les utilisateurs de sites Web concurrents tels que Yelp et TripAdvisor, Google redouble d’efforts pour que la section de recommandations de Google Maps soit utilisée par davantage d’utilisateurs. Google a également révélé que les entreprises recevaient une trousse de reconnaissance après avoir acquis le statut de favori local, qui comporte notamment des autocollants pour fenêtre.

En plus des favoris locaux, Google met également en place un programme pour les « Étoiles montantes » et les « Joyaux cachés ». Les informations que nous avons reçues à ce sujet suggèrent que les Étoiles montantes toucheront les nouvelles inscriptions d’entreprises, tandis que les Joyaux cachés récompenseront celles qui ont un petit nombre de critiques très positives.

« La fonctionnalité Étoiles montantes sur Google »

Source de l’image : Google

Les entreprises locales doivent d’entrée de jeu se concentrer sur leur stratégie de gestion de la réputation. Il a été démontré que le fait de répondre à tous les commentaires, bons ou mauvais, augmente le nombre d’étoiles, contribue à faire augmenter le nombre de critiques et encourage les gens à laisser davantage d’évaluations comprenant du texte. Si Google constate l’ouverture d’un nouveau restaurant, il ne fait aucun doute qu’il préférera les entreprises affichant un nombre important de commentaires contenant beaucoup de texte par rapport à celles proposant des évaluations cinq étoiles, mais sans commentaires écrits.

Une autre fonctionnalité accompagnant les restaurants en surbrillance est l’onglet « Pour vous » de Google, un programme pilote dans le cadre duquel les guides locaux offrent des recommandations aux utilisateurs. Les guides locaux sont des personnes ordinaires qui affichent volontiers des commentaires, des photos et d’autres informations sur Google Maps. Comme les guides locaux sont dans le monde entier, le projet pilote « Pour vous » apparaît dans plus de villes que « Favoris locaux », en commençant par Bangkok, Delhi, Londres, Mexico, New York, Osaka, San Francisco, São Paulo et Tokyo.

«

Source du GIF : Google

Les utilisateurs qui trouvent les Guides locaux particulièrement utiles auront également la possibilité de les suivre. Tout comme dans le cas d’une plateforme de médias sociaux, les utilisateurs qui préfèrent des critiques locaux en particulier pourront filtrer leurs recommandations personnalisées aux Guides locaux avec lesquels ils partagent le plus leurs goûts.

Voilà qui conclut nos tours d’horizon LPM pour 2019 ! Restez à l’écoute en 2020 pour les plus récentes mises à jour LPM. D’ici là, si vous avez des questions sur la gestion et l’optimisation de votre présence locale en ligne, contactez DAC.