SMX West 2019 : 4 choses à savoir absolument

SMX West 2019 : 4 choses à savoir absolument
mardi, février 05, 2019
David Ruiz

Les marques les plus importantes et les plus brillantes de l’univers numérique se sont assemblées la semaine dernière pour SMX West 2019. Tous les acteurs d’importance étaient représentés au McEnery Convention Center de San Jose, au cœur de la Silicon Valley — parmi lesquels Google, Amazon et Bing, ainsi que certaines des start-up les plus intéressantes du monde — ce qui en fait l’une des conférences les plus diversifiées, réputées et pertinentes sur le référencement organique (SEO) et payant (SEM).

De concert avec des spécialistes de notre équipe spécialisée dans la gestion des inscriptions locales, ConvergenSEE , nous y avons assisté en qualité de leaders du référencement au niveau local, saisissant l’occasion pour jeter un coup d’œil derrière les coulisses, établir de nouvelles relations et bénéficier des cerveaux les plus influents de l’industrie.

Alors, qu’avons-nous appris ? Énormément de choses, mais nous avons distillé l’expérience dans les quatre idées à retenir qui suivent. Allons droit au but.

  1. Le référencement local arrive à maturité

    Jadis, tout ce dont vous aviez besoin pour réussir en matière de référencement local, c’était de fournir des données NAP précises (nom, adresse, numéro de téléphone) et de nombreuses citations corroborantes. Mais maintenant, nous sommes tous des pions dans un jeu beaucoup plus sophistiqué. De plus en plus, les données NAP et les citations ne sont qu’un point de départ (essentiel tout de même), alors que le jeu de Dames du SEO est devenu un jeu d’Échecs. À compter de 2019, les géants du référencement tels que Google sont beaucoup plus susceptibles de déterminer le classement d’une recherche en fonction d’un éventail de « différenciateurs », notamment :

    • Les réponses aux commentaires

      Dans les propres mots des gens de Google, « répondre aux commentaires montre que vous accordez de la valeur à vos clients et aux commentaires qu’ils rédigent sur votre entreprise […] Des commentaires positifs et de qualité de vos clients amélioreront la visibilité de votre entreprise et augmenteront la probabilité qu’un client potentiel se rende à votre établissement. »

    • Vidéos et photos

      Le visuel, ça compte ! En fait, les entreprises ayant des photos reçoivent 42 % plus de demandes d’itinéraires en provenance des utilisateurs sur Google, et 35 % de clics supplémentaires sur leur site Web, par rapport aux entreprises qui n’affichent pas de photos. Ainsi, une image vaut au moins mille mots pour ce qui est du référencement local, et une vidéo pourrait en valoir encore davantage.

    • Questions et Réponses

      La fonctionnalité Q & A de Google aide non seulement les marques à créer des pages locales utiles et faisant autorité, mais elle leur permet également d’économiser du temps. Simplifiez-vous la vie (surtout si vous avez plusieurs emplacements à gérer) en publiant de manière proactive du contenu sur votre page Google Q & A locale. Cela réduira les frictions sur le parcours d’achat et empêchera les questions récurrentes de bloquer vos autres points de contact.

    • Heures spéciales

      Peu importe que vos heures d’ouverture soient influencées par les jours fériés ou non, c’est une bonne idée de valider publiquement vos heures d’ouverture pour la saison, en particulier pour les jours fériés. Sinon, un message vague du type « les heures d’ouverture sont sujettes à modification durant la période des Fêtes » peut être interprété comme signifiant « des heures d’ouverture plus courtes », ce qui n’est pas nécessairement le cas. Même à l’ère numérique, les heures d’ouverture peuvent avoir un impact énorme sur le chiffre d’affaires.

  2. Une nouvelle habitude de recherche est apparue

    Des analystes à l’œil de faucon ont détecté une tendance que tout spécialiste du SEO et du SEM devrait noter. Les consommateurs commencent leur parcours d’achat par une recherche textuelle ou vocale, passent ensuite à la vidéo, puis reprennent ultérieurement des recherches à l’aide de recherche textuelle supplémentaire. Nous ne prétendons pas être devins, mais ce nouveau comportement s’harmonise parfaitement avec le cadre de référence Réflexion, Planification, Action de DAC… #nousdisionsjustement

  3. Le joueur numéro deux vient d’entrer dans le jeu (et est en train de changer)

    Bing n’est peut-être pas le plus gros poisson de l’étang, mais c’est certainement l’un des plus tenaces. À SMX, Bing a révélé que le nombre d’URLs que vous pouvez soumettre par jour est passé de 10 à 10 000. Est-ce une mise à jour anodine motivée par le bon sens ou cela pourrait-il signaler un changement fondamental, celui de s’éloigner du « crawling », l’un des fondements mêmes du référencement tel que nous le connaissons ? Le temps nous le dira.

  4. Le changement n’attend pas

    La discipline même du référencement est aussi organique que les résultats qu’il nous sert. En fait, ses règles changent si souvent qu’elle a pris vie. Saviez-vous, par exemple, que Google modifie son algorithme en moyenne huit fois par jour ? Il n’est donc pas étonnant que la poursuite des tendances soit devenue une quête de tous les instants pour les marques, les entreprises et les agences de tout acabit.

Mettons cela en pratique

Nous sommes venus. Nous avons vu. Nous avons collaboré. Et maintenant, nous allons faire ce que nous faisons le mieux : appliquer les dernières réflexions de l’industrie pour affiner notre approche, optimiser nos programmes dans chacun des marchés et positionner nos clients, de manière à ce qu’ils connaissent une croissance transformatrice dans l’univers numérique. Vous voulez savoir à quoi cela pourrait ressembler pour votre entreprise ou pour vos propres clients ? Demandez une démo gratuite à notre équipe ConvergenSEE.