L’avenir de la technologie : quatre perspectives d’importance tirées de la « Collision Conference » de 2019

L’avenir de la technologie : quatre perspectives d’importance tirées de la « Collision Conference » de 2019
jeudi, mai 30, 2019
DAC

Plus de 25 000 participants venus de 125 pays, plus de 900 journalistes, plus de 3 750 PDG, sans parler d’une longue liste d’orateurs provenant de jeunes entreprises révolutionnaires et de sociétés du classement Fortune 500, la Collision Conference, est l’un des congrès technos à la croissance la plus rapide en Amérique du Nord. Ce congrès inspirant de trois jours nous a fait prendre conscience de la nécessité de garder un œil sur les tendances technologiques actuelles et sur l’évolution du monde numérique.

Vous n’avez pu vous rendre à la Collision Conference 2019 ? Voici notre choix des quatre meilleures idées sur la manière dont la technologie continue de façonner le numérique :

Assistance à la Collision Conference

  1. La qualité plutôt que la quantité

    Concentrez-vous sur les technologies et les plateformes qui conviennent à votre marque.

    Étant donné la saturation du marché et la prolifération des médias, les marques se font constamment concurrence pour le temps, l’attention et l’engagement de leurs clients. Les marques qui gagnent la bataille pour le cœur du public sont celles qui restent fidèles à leur identité. Elles ne bâtissent pas une application simplement pour en avoir une, et ne gaspillent pas de ressources sur les canaux pour lesquels il n’existe aucun incitatif stratégique. Au lieu de cela, les marques à succès assoient leur présence sur des plateformes qui serviront le bon contenu au bon moment.

    Meg Goldthwaite, directrice marketing de NPR, a souligné l’importance d’être une marque « audio avant toute chose » dont la mission est d’être là où est son auditoire pour créer une expérience accessible et conviviale, sans égard à l’appareil utilisé. Cela signifie d’utiliser leur plateforme de radio publique pour diffuser un contenu audio de qualité sous forme de podcasts informatifs et partager ce contenu sur diverses plateformes de podcasting (Apple Podcasts, Stitcher, Spotify) ainsi que sur leur propre application, NPR One.

    Pouvant se targuer d’avoir 20,4 millions d’utilisateurs uniques et 103,1 millions de flux et téléchargements uniques à l’échelle mondiale dans leur répertoire de podcasts, NPR est un excellent exemple de fidélité à la mission de sa marque et de son utilisation comme point d’ancrage pour la création et la diffusion d’expériences audio significatives.

  2. Personnalisez chaque expérience

    La personnalisation n’est plus un petit extra, c’est un must.

    La création d’un plan marketing et d’un produit commercialisable n’est plus qu’un simple schéma planification-exécution. Le marketing en temps réel et la personnalisation du contenu servi aux consommateurs sont devenus la nouvelle norme pour les marques, qu’elles soient nouvelles ou traditionnelles.

    Les clients attendent désormais du contenu à la demande sur l’appareil de leur choix. Samantha Barry, rédactrice en chef de Glamour et Kelly Day, présidente de Viacom Digital Studios, ont toutes deux souligné qu’il était important de pouvoir toucher le public là où il passe son temps et de tirer parti des données pour identifier et soutenir les canaux et médiums qui performent le mieux.

    Panel à la « Collision Conference »

    La personnalisation ne se limite pas aux expériences numériques. Cela peut également s’étendre aux développements dans l’espace produit. La technologie et la collaboration ont permis aux marques traditionnelles comme Dr. Scholl’s de revitaliser leur offre de produit. En s’associant à la startup de chaussures personnalisées Wiivv et FedEx, Dr. Scholl’s a pu combiner son expertise en orthopédie avec la technologie de cartographie du pied de Wiivv et les capacités d’impression 3D de FedEx pour offrir un produit plus personnalisé à chaque client.

    La tendance à la personnalisation est manifeste : dans un monde où les expériences et les produits personnalisés figurent désormais parmi les attentes, les entreprises et les marques continueront à relever le défi et à combler le fossé qui sépare les attentes de la réalité de leurs clients.

  3. Maintenir sa pertinence signifie d’être en constante évolution

    Créez votre propre voie et concentrez-vous sur votre public cible.

    Dans quelle mesure est-il important pour les marques de suivre l’évolution du comportement des consommateurs et des changements technologiques ? Comme l’explique Kellyn Smith Kenny, directrice du marketing chez Hilton : “Si vous restez immobile pendant un an à peine, vous aurez l’impression qu’un an plus tard, vous avez 10 ans de retard.”

    Lucia Komljen, directrice mondiale des stratégies d’innovation chez Telefonica, a souligné que pour rester pertinent, il fallait avant tout comprendre ce que les consommateurs veulent réellement et non ce que nous, innovateurs, pensons qu’ils veulent. Komljen a expliqué que la clé est de penser aux gens d’abord, puis de réfléchir à la manière de les transformer en clients. Pour rester pertinentes et déployer de l’empathie, les marques doivent s’efforcer d’être axées sur la technologie, mais centrées sur la personne.

    Panel de discussion à la Collision conference

    Tokyo Smoke est un exemple d’entreprise qui a prospéré malgré des réglementations particulières et des changements rapides. En raison de la nature de l’industrie du cannabis, ils n’ont pas été en mesure de tirer pleinement parti des tactiques traditionnelles du marketing numérique ou du marketing d’influence, mais ils ont néanmoins trouvé un moyen de contribuer à la « déstigmatisation » de l’usage du cannabis et de normaliser la conversation tout au long du processus de légalisation, établissant du coup leur pertinence.

    Tokyo Smoke a tout d’abord été un café, et l’idée était de créer un espace où les gens puissent avoir une conversation ouverte sur le cannabis et s’éduquer dans un environnement sécuritaire. L’entreprise a depuis évolué pour devenir une marque à la fois physiquement présente et résolument sortie de l’ombre.

  4. L’avenir est dans la technologie perturbatrice

    Concevez votre marque de manière à perturber le statu quo.

    De la vision d’Akon d’une ville cryptée futuriste aux marques intégrant des technologies telles que la recherche vocale et l’IA dans leur stratégie commerciale, les technologies de rupture furent un des thèmes récurrents au cours de la conférence Collision.

    Ryan Ostrom, directeur mondial du numérique chez KFC, a évoqué l’idée que le numérique soit l’avenir dans toutes les fonctions de l’entreprise. Dans un restaurant, cela peut signifier que des responsables utilisent Google Glass pour effectuer des vérifications de magasin sans présence physique, ou la formation des employés intégrant la recherche vocale, et bien plus.

    C’était également un thème récurrent au sein des groupes de discussion discutant des technologies perturbatrices dans les secteurs de la beauté et de l’automobile. Que ce soit pour utiliser des robots conversationnels pour rejoindre les clients et recueillir des renseignements sur leurs préférences, ou de faire appel à l’IA pour mieux comprendre comment les consommateurs interagissent avec les produits, la technologie doit servir à trouver de meilleurs moyens de communiquer d’engager les consommateurs et leur donner ce qu’ils veulent vraiment.

On peut dire sans trop se tromper que, quel que soit votre secteur d’activité, l’innovation technologique est et restera le moteur qui façonnera l’avenir et notre interaction avec les marques et produits. Le numérique perturbateur est là, et il est là pour de bon.

Besoin d’aide pour savoir comment créer votre tribu, toucher les consommateurs là où ils se trouvent et accroître votre pertinence ? Contactez DAC dès aujourd’hui !

Rédaction : Winnie Tran et Marina Azmy