La course cartographique : Google contre Apple

La course cartographique : Google contre Apple
mardi, septembre 03, 2019
Zoran Dobrijevic

Toutes les entreprises ayant pignon sur rue le savent : les canaux de cartes géographiques deviennent rapidement le moteur de facto de la génération de leads à l’échelle locale. Que vous ayez 12 ou 12 000 emplacements à votre actif, vos clients locaux ne consultent pas seulement les cartes pour les trouver (et trouver ceux de vos concurrents) mais prennent leurs décisions d’achat entièrement dans l’application (« in-app »).

Bien que ces applications aient évolué relativement lentement par rapport aux autres avancées numériques dans le même laps de temps, en août 2019, Google et Apple ont commencé à déployer des mises à niveau significatives de leurs plateformes de cartes respectives. Pour Google, nous parlons d’un saut conceptuel en avant avec un facteur « wow » digne de mention. Pour Apple, il s’agit plutôt d’essayer de suivre le rythme d’un rival féroce qui continue de définir la norme.

« Live View » de « Google Maps » est arrivé

Itinéraires de marche et réalité augmentée, enfin réunis ! Le nouveau « VPS » de Google (système de positionnement visuel) est maintenant lancé sous le nom de Live View. Intégrée comme fonctionnalité native de l’application Google Maps pour les appareils iOS et Android, Live View offre des indications de progression « augmentées » à l’écran dans les zones urbaines.

Un GIF montrant l'expérience Live View dans Google Maps près de la Tour Eiffel à Paris, en France.

GIF gracieuseté de Google

Live View était déjà disponible pour les propriétaires des nouveaux téléphones Pixel et pour un petit groupe de Guides locaux qui étaient essentiellement des cobayes dans la plus récente expérience de Google. La fonctionnalité Live View est maintenant prête pour le grand déploiement alors que Google cherche à consolider son statut émergeant de guichet unique mondial de la planification de voyages.

Pour le moment, les propriétaires d’entreprise ne peuvent rien faire pour tirer parti de cette nouvelle fonctionnalité, mais vous pouvez être sûr que Live View sera monétisé à un moment donné. Nous suivrons de près les efforts de Google pour intégrer la découverte locale et les annonces, et pour afficher les inscriptions locales, mais pour l’instant, profitons simplement d’une expérience utilisateur novatrice qui nous amène du point A au point B.

Le joueur 2 est entré dans le jeu

Après une incursion désastreuse dans l’univers des cartes en 2012 (décrite par le Guardian comme une « erreur de 30 milliards de dollars »), Apple offre à son application Plans (Maps, en anglais) de plus en plus populaire, une mise à niveau importante sous iOS 13. Combien importante, demandez-vous ? Eh bien, nous l’avons vu simplement désignée comme une sorte de « relooking », mais cette mise à jour représente la tentative la plus importante d’Apple visant à déloger Google Maps en tant que service de cartographie de référence.

Apple déploie une nouvelle carte avec des détails plus riches et une meilleure couverture routière.

GIF gracieuseté d’Apple

Plusieurs nouvelles fonctionnalités attireront immédiatement votre attention, notamment « Regardez autour de vous », la réponse tardive d’Apple à Google Street View, ainsi que :

  • Une toute nouvelle interface cartographique avec des informations plus détaillées sur le terrain, y compris les routes, les plages, les parcs et les bâtiments (qu’Apple a parcouru quatre millions de kilomètres pour obtenir, apparemment)
  • Possibilité de sauvegarder des adresses dans une liste de favoris qui sera affichée sur l’écran de lancement de l’application
  • Possibilité de créer des collections partageables de lieux fréquemment fréquentés, avec des photos de couverture personnalisées

Pour les propriétaires d’entreprise, une mise à jour attendue depuis longtemps permet à Apple Maps d’afficher des heures de fonctionnement spéciales (jours fériés et autres événements) plutôt que de revenir aux heures normales de fonctionnement. N’oubliez pas que Apple Maps tente de corroborer les données avec d’autres sources en ligne. Si vos heures d’ouverture ou toute autre information transmise ne correspondent pas au site Web de votre entreprise, Apple peut s’en remettre au site Web.

La nouvelle application Apple Maps devrait être disponible pour tous les utilisateurs américains d’ici à fin 2019 et dans davantage de pays d’ici à 2020. Le moment est donc venu de se préparer. Enregistrez-vous auprès de nos experts en Gestion de la présence locale pour définir votre stratégie locale et tirer pleinement parti de chaque nouvelle fonctionnalité mise à votre disposition. Communiquez avec DAC dès aujourd’hui.