Stratégie de contenu : trois tendances à prioriser en 2019

Stratégie de contenu : trois tendances à prioriser en 2019
mardi, novembre 27, 2018
Clare Forster

Il nous semble qu’hier encore, nous faisions nos prévisions de stratégie de contenu pour 2018. L’an dernier, nous nous sommes penchés sur la montée de la recherche vocale, les stratégies de contenu local et une promotion accrue du contenu, qui sont devenues la norme pour les stratèges de contenu, et nous scrutons une fois de plus notre boule de cristal pour vous apporter nos prédictions de stratégie de contenu pour 2019:

  1. Les marques gagneront grâce à une solide stratégie de contenu entrant et de personnalisation


    Vous vous demandez peut-être ce qu’est une stratégie de contenu entrant ?

    Le but d’une stratégie de contenu entrant est de créer un contenu en propriété qui réponde aux questions de votre client potentiel et/ou réponde à ses besoins. Une stratégie entrante ne vous aide pas uniquement à déterminer le contenu à créer : elle vous aide à formater, styliser, personnaliser et distribuer ce contenu au bon moment du parcours de l’acheteur.

    Étant donné que le contenu est généralement la première chose que les acheteurs potentiels voient lors de recherches en ligne sur vous ou sur votre expertise en la matière, pourquoi ne pas en faire une expérience pertinente utile et transparente de bout en bout ?

    Si vous êtes une entreprise en ligne et que vous n’avez pas de stratégie de contenu entrant, cela devrait être une priorité majeure pour vous en 2019. Non seulement vos concurrents vous battront, mais vos clients exigeront le contenu qu’ils recherchent dans le format qu’ils préfèrent.

    Pas encore convaincu ? Voyez ces statistiques :

  2. La vidéo continuera d’influencer de manière significative le comportement d’achat


    À l’approche de 2019, la croissance et la pénétration du marché de la vidéo ne montrent aucun signe de ralentissement. En fait, les chiffres d’engagement augmentent à une vitesse remarquable. On estime qu’en 2019, la vidéo représentera 80% du trafic Internet mondial et 85% du trafic aux États-Unis . De plus, nous observons une augmentation de la consommation vidéo mobile de 100% d’une année à l’autre – avec 55% des personnes qui regardent des vidéos en ligne chaque jour .

    Sachant cela, que devraient faire les spécialistes du marketing pour s’assurer qu’ils exploitent ce type de contenu de manière intelligente?

    • Traitez chaque canal différemment. Étant donné que la vidéo dans les réseaux sociaux génère 1 200% d’actions supplémentaires par rapport au texte et aux images combinés , les marques ne devraient pas se demander si elles doivent ou non s’engager dans une stratégie de marketing vidéo, mais plutôt à développer un canal de contenu vidéo spécifique pour se brancher et créer des liens avec les utilisateurs alors qu’ils entrent et descendent dans l’entonnoir marketing.
    • Suivez le parcours du client. Alors que les utilisateurs continuent de consommer du contenu pour éclairer leurs choix d’achat et leur intention (ou non) d’agir, 2019 verra une augmentation continue de la création et des dépenses reliées à la promotion de contenu vidéo. Le fait de garder à l’esprit les objectifs, le ton et le contenu du canal trace un chemin de conversion plus facile pour les marques qui cherchent à attirer, vendre et fidéliser leurs clients grâce à la vidéo.
    • Définissez clairement les prochaines étapes. Hubspot signale une augmentation du taux de clics de 200 à 300% lorsqu’un courriel contient une vidéo. Sachant cela, assurez-vous que le contenu vidéo appelle les téléspectateurs vers l’action la plus importante. Surtout qu’une fois que les téléspectateurs ont cliqué, 64% sont plus susceptibles d’acheter après avoir regardé une vidéo.
  3. Les marques devront se mériter le droit de conseiller au moyen de leurs ambassadeurs au lieu des influenceurs


    Le marketing d’influence n’en est plus à ses balbutiements. À mesure qu’elle gagne en maturité, nous avons constaté un raffinement et une sophistication dans l’exécution qui n’y étaient pas auparavant. Les influenceurs qui ont du succès organisent le contenu avec l’oeil d’un directeur artistique, en contrôlant l’éclairage, la composition et l’alignement de la marque. Mais, alors que les influenceurs sur Instagram et YouTube continuent de tirer profit de ceux qui les suivent, les spécialistes du marketing se demandent combien de temps cette mise en scène fonctionnera encore auprès de leurs audiences.

    Alors que pas moins de 70% des consommateurs millénariaux déclarent être influencés par les recommandations de leurs pairs en matière d’achat, et que 30% de ces mêmes consommateurs sont plus susceptibles d’acheter un produit recommandé par un blogueur non-célèbre, le marketing d’influence a encore des jambes.

    Mais, avec autant de marques tirant parti de cette stratégie pour accroître leur notoriété et la fidélité, comment les marques devraient-elles se différencier en 2019 ? En passant d’influenceurs de produits à des ambassadeurs de marque attrayants. Au lieu d’allonger le budget de votre campagne pour toucher 50 influenceurs moins coûteux, envisagez d’améliorer votre crédibilité en travaillant avec 10 influenceurs de grande valeur et de grande portée, prêts à se présenter comme un visage (non officiel) cohérent de la marque. L’authenticité d’un influenceur qui représente régulièrement la même marque de commerce de détail ou de soin de la peau est importante par rapport à un autre qui semble apparaître pour tout représenter, allant des « vitamines capilaires » de Sugar Bear au détatouage au laser.

    Si les cinq premières années du marketing d’influence étaient axées sur une stratégie de ratissage large, à partir de 2019 il sera plutôt question d’y aller en profondeur. Bâtissez une communauté d’ambassadeurs qui influenceront leurs partisans sur la base d’un véritable alignement sur une marque, au lieu du dernier mandat rémunéré.

Qu’il s’agisse de la montée en puissance des stratégies de contenu entrant et de la personnalisation du contenu ou de contenu vidéo intelligemment planifié et de campagnes de marketing d’influence qui vont en profondeur, les spécialistes du marketing de contenu ont beaucoup à attendre de l’année qui s’annonce.

Chez DAC, nous faisons nôtres ces stratégies afin d’aider nos clients à gagner à chaque point de contact numérique tout au long du cycle de vie du client. Pour en savoir plus, contactez-nous !