Filter By
COVID-19 Analytique web & mesure de performance Design Gestion de la présence locale Gestion de la relation client Médias numériques Nouvelles Perspectives stratégiques Référencement organique (SEO) Référencement payant (SEM) Stratégie de Contenu
Le numérique va vite. On va encore plus vite.
Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles, vidéos, livres blancs, évènements, et bien d’autres. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.
Où en sont les entreprises québécoises en matière de transformation numérique ?

Où en sont les entreprises québécoises en matière de transformation numérique ?

Mardi, juin 14, 2022
Alia Cherif Machichi

DAC a eu le plaisir de participer à l’événement Salon connexion par Les Affaires le 9 juin dernier: vous pouvez d’ailleurs consulter tout le matériel que nous avons présenté lors de cette journée juste ici!

Pour démarrer la journée, Marine Thomas, Rédactrice en chef du groupe Les Affaires et Nathalie de Marcellis-Warin, Présidente et Directrice générale du groupe CIRANO, ont analysé les résultats des plus récentes études sur la maturité numérique des entreprises québécoises, en les comparant aux résultats obtenus en 2019.  Pour ceux qui n’auraient pas eu la chance d’assister à cette présentation – et parce que nous avons trouvé le contenu très pertinent! – nous nous permettons d’en partager ici avec vous les faits saillants.

Pré-pandémie :

Avant l’apparition de la COVID, les entreprises québécoises démontraient déjà un certain taux d’engagement en matière de transformation numérique. 44% des entreprises avaient entrepris des démarches limitées, tandis que 51% étaient plus avancées.  Cette volonté était soutenue par le fait que la transformation numérique comporte plusieurs avantages tels que :

  • Amélioration de la productivité
  • Bonification de l’expérience client
  • Utilisation plus efficace des données
  • Réduction des coûts

Bien entendu, des défis sont également présents lorsqu’il s’agit de s’adapter à un nouvel environnement et de mettre en place des évolutions numériques. Au Québec, les principaux défis ont été le manque de main-d’œuvre et de personnel qualifié, la réglementation élaborée et la difficulté d’accéder aux bonnes technologies.  Fait à noter, ces éléments semblent particulièrement importants pour les entreprises de 250 employés ou plus. La résistance au changement dans l’entreprise a également été mentionnée par 50% des répondants, ce qui indique qu’il importe non seulement de se préparer techniquement, mais humainement. Mais même face à ces obstacles, les entreprises étaient prêtes à passer au numérique pour de nombreux aspects, niveaux et projets.

Post-pandémie :

D’après une étude menée par Raymond Chabot Grant Thornton, une majorité (66%) des entreprises québécoises ont commencé l’implantation du numérique au sein de leur organisation. Cependant, ceci ne donne pas d’indications précises sur le niveau de réalisation du tournant numérique dans les entreprises. La maturité numérique peut en effet signifier diverses choses. Elle peut être définie par une implantation à différents niveaux et de différentes manières, cela peut être la création d’un site web, l’implémentation du cloud, ou tout autre procédé qui permettra à l’entreprise d’intégrer le monde numérique. De plus, 14% des entreprises ne prévoient pas entamer une transformation numérique avant 2 à 3 ans, et 8%, n’envisagent carrément pas cette avenue.

Cette étude de la BDC de son côté montre que les entreprises avancées dans le numérique ont de meilleurs résultats sur plusieurs niveaux. Les conférencières ont présenté une classification fort intéressante des entreprises québécoises (PME) selon 4 profils numériques:

  • Retardataire (19%) – Utilisent peu ou pas le numérique.
  • Émergent (20%) – Commencent à utiliser le numérique.
  • Débutant (47%) – Utilisent le numérique pour numériser les ventes et le marketing (clientèle).
  • Avancé (5%) – Utilisent le numérique efficacement.

Selon notre expérience auprès de nos clients, plusieurs se trouvent dans la catégorie “Débutant” et aspirent à la catégorie “Émergent”, donc à déployer le numérique à plus large échelle dans l’entreprise.

Une chose est sûre: la majorité d’entre eux accordent un haut niveau d’importance à la transformation numérique et en ce sens, ils ressemblent bien au portrait dressé dans les recherches récentes. Plus de 80% des entreprises ont en effet affirmé accorder un niveau de priorité plutôt élevé ou très élevé à la transformation numérique.  N’hésitez pas bien entendu à nous contacter si vous cherchez un partenaire pour vous accompagner dans votre périple numérique!

CONTACTEZ-NOUS

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle pour prendre une longueur d’avance.
x
Recevez exclusivement des articles, des vidéos, des études, des invitations à des évènements et bien plus encore. Désinscrivez-vous à tout moment. Pour plus d’informations, voir notre Politique de Confidentialité.