5 changements énormes à venir en référencement local et comment gagner

5 changements énormes à venir en référencement local et comment gagner

mardi, décembre 11, 2018
Kyle Harris

Les spécificités de la recherche locale ont considérablement évolué depuis que nous nous sommes assis pour écrire les prévisions LPM de l’année dernière . En novembre 2017, la plupart des spécialistes du marketing adoptaient une approche centrée sur le bureau et s’inquiétaient des citations car ils ne comprenaient pas encore toute l’importance des commentaires, et ils n’accordaient pas beaucoup d’attention à la recherche vocale.

Mais tant de choses ont changé en un an. Comme toujours, il est important de comprendre le passé pour anticiper l’avenir et d’essayer de prédire comment des géants comme Google, Facebook et Apple vont modeler l’écosystème de la recherche locale. Les marques qui souhaitent naviguer avec succès dans ce paysage devront accepter le changement et continuer à innover. Voici donc nos cinq principales prédictions pour la Gestion de la présence locale (LPM) en 2019.

    1. Apple Maps volera une partie de la part de marché de Google Maps

      Apple a travaillé d’arrache-pied pour améliorer son réseau de cartes en incorporant des images satellite détaillées et en ajoutant une grande quantité d’informations sur la végétation et les entreprises locales. Bénéficiant d’une expérience utilisateur améliorée et de son statut de carte par défaut sur les iPhones, nous voyons de plus en plus de consommateurs passer à Apple Maps.

      Les marques ayant des empreintes locales éparses devront s’assurer que leurs informations d’entreprise sont correctement répertoriées sur toutes les cartes en ligne. Google Maps ne suffit plus, à lui seul, aux entreprises soucieuses de saisir toutes les occasions d’affaires possibles.

    2. La recherche vocale commencera à aller au-delà des actions basées sur des commandes

      Les assistants vocaux tels qu’Alexa, Siri, Cortana et Google semblent s’améliorer presque quotidiennement, et les utilisateurs commencent à en attendre davantage. À l’heure actuelle, les gens utilisent des assistants vocaux pour « allumer les lumières » ou « faire jouer Justin Bieber sur Spotify », mais en 2019, nous pourrions voir des gens en demander bien davantage. Des questions comme « quel est le bon matelas pour moi? » et « devrais-je me procurer une brosse à dents électrique ou manuelle? » donneront lieu à des réponses beaucoup plus crédibles, détaillées et personnalisées.

      Lorsque les gens commenceront à faire confiance aux recommandations des assistants vocaux, ceux-ci vont passer du statut d’entité basée sur le commandement à celui de véritable assistant personnel. Les marques qui se positionnent comme la solution unique recommandée à un problème — avec le pouvoir d’effectuer une transaction entièrement en mode vocal — seront les véritables bénéficiaires de cette révolution.

      Google Home device on a bamboo side table

      Alors, que devrait faire votre entreprise maintenant ? Assurez-vous de créer une stratégie de recherche vocale prête pour l’avenir , axée sur les compétences et actions, les données structurées, les partenaires intégrés et la gestion de la réputation.

    3. Google Duplex rationalisera la mise à jour en ligne des informations par les entreprises

      Google My Business demande déjà aux propriétaires d’entreprise s’ils souhaitent recevoir des appels d’une entité d’IA appelée Google Assistant. Nous pensons que cela est annonciateur d’appels de Google Duplex , aux propriétaires d’entreprise pour vérifier des informations telles que les heures de jours fériés, les prix du menu ou les attributs. Cela limitera le besoin de Google de faire confiance aux propriétaires d’entreprise pour qu’ils se connectent à GMB ou qu’ils utilisent l’API de GMB pour transmettre leurs informations commerciales.
      En d’autres termes, Google entend jouer un rôle actif dans la collecte de renseignements sur les entreprises, au lieu d’attendre qu’ils lui soient fournis par les répertoires locaux ou par les entreprises elles-mêmes. Google dépendra moins des données de tiers dès qu’il commencera à amasser des données de localisation de son côté, ce qui annonce une diminution considérable de l’importance des citations.

    4. Google Posts sera déployé aux marques multi-emplacements

      Google a toujours eu pour objectif de gagner de l’argent et, ces dernières années, la recherche locale a été soumise à plusieurs initiatives de monétisation de Google. À l’heure actuelle, il y a des annonces payées dans le panneau de connaissances, sur la carte elle-même et même dans le pack local.
      Cela ne nous surprendrait pas du tout si Google lançait Google Posts pour les entreprises de plus de 10 emplacements, mais qu’en même temps, on fasse payer l’accès à ce produit. Tout comme les entreprises achètent des annonces sur Google, elles devront financer leurs publications pour pouvoir les publier en bloc.

      Bien sûr, les messages Google Posts sont actuellement gratuits, mais nous ne pensons pas qu’il soit exagéré de penser que Google les monétisera et cherchera à générer des revenus directement à partir des panneaux de connaissances des entreprises. Cela représente non seulement une nouvelle source de revenus pour satisfaire les investisseurs de Google, mais également un nouveau moyen pour les entreprises de parrainer des contenus qui engagent et influencent les consommateurs.

    5. Google fera basculer davantage de panneaux de connaissances vers un format payant.

      L’industrie de l’hôtellerie est depuis longtemps utilisée comme banc d’essai pour les panneaux de connaissances Google (Google Knowledge Panels). De fait, Google refuse aux professionnels de l’hôtellerie les outils habituels qu’ils fournissent à tous les autres types d’entreprise pour effectuer des recherches directes de leur marque. Par exemple, les marques du secteur de l’hôtellerie ne peuvent pas utiliser Google Posts ni créer de lien vers une URL de rendez-vous ou de réservation dans leur panneau de connaissances.

      Mais ce n’est pas tout. Les panneaux de connaissances hôtelières sont gérés par un système de publicité appelé « Annonces hôtelières Google » dans lequel les propriétaires d’hôtel doivent faire une offre via une commission sur le tarif de la chambre au lieu d’enchérir sur un mot-clé au sens classique du terme. C’est vrai, les marques hôtelières doivent faire une offre dans leur propre panneau de connaissances!

      Malheureusement, nous nous attendons à ce que Google applique ce système dans d’autres secteurs. Nous ne serions pas surpris de voir les catégories assurance, automobile ou habitation/jardin passer à un état plus monétarisé sur Google. Les marques de ces industries devront trouver un manière d’inciter les utilisateurs de Google à accéder à leurs propres sites Web sans que cela ne leur en coûte davantage.

Continuez à faire ce que vous faites le mieux

Il ne fait aucun doute que 2019 représente encore une autre grande année en matière de recherche locale. Google a déjà indiqué que 46% des recherches ont une intention locale, ce qui renforce le statut du marketing local en tant que canal lucratif pour les distributeurs et les marques. Les entreprises qui donnent la priorité au service à la clientèle et à l’innovation —et qui découvrent comment générer des recherches directes pour leur marque —se positionneront pour le succès.

Nous devons tous jouer dans les carrés de sable que Google, Facebook, Apple et Amazon ont construits pour nous, mais il est possible de rester en tête du peloton si vous vous concentrez simplement sur ce qui rend votre entreprise formidable. En ce qui concerne vos objectifs en ligne, nous pouvons vous aider. Parlons.