4 conseils qui aideront les publicitaires à s’épanouir à l’ère des bloqueurs de pubs

4 conseils qui aideront les publicitaires à s’épanouir à l’ère des bloqueurs de pubs
mardi, septembre 24, 2019
Sarah Ahn

La popularité des bloqueurs de publicités a explosé ces dernières années. À compter de 2019, plus du quart des utilisateurs américains ont installé un logiciel de blocage de pubs. Mais pourquoi ?

Leur popularité croissante peut être attribuée, du moins en partie, à la perception selon laquelle le secteur de la publicité numérique a dépassé les bornes acceptables. Selon le Global Web Index 2018, les trois principaux motifs pour utiliser des bloqueurs de pubs étaient les suivantes :

  1. Trop d’annonces
  2. Trop d’annonces ennuyeuses ou non pertinentes
  3. Trop d’annonces intrusives

Les bloqueurs de publicité allègent les pages Web, accélèrent les temps de chargement, désactivent les vidéos à lecture automatique intrusives et éliminent les publicités gênantes qui perturbent fréquemment les vidéos YouTube. Alors que le GDPR prenait effet en 2018 et que les scandales d’utilisation abusive des données font quotidiennement la une des journaux, les internautes se tournent vers les bloqueurs de publicités pour protéger leurs données personnelles.

En bref, les bloqueurs de publicités offrent la meilleure expérience en ligne possible, n’est-ce pas ? Tout dépend de votre point de vue. Êtes-vous l’utilisateur final ou le propriétaire d’annonces masquées à l’audience cible ?

Un casse-tête compliqué pour les professionnels du marketing numérique

Les bloqueurs de publicités ont pour objectif d’offrir aux utilisateurs une expérience Web simplifiée, mais ils causent de sérieux maux de tête aux professionnels du marketing. En fait, les publicitaires dépensent probablement trop ou ciblent des consommateurs qui ne voient jamais leurs annonces. Selon un rapport d’OnAudience.com publié en 2017, les publicitaires américains ont perdu 15,8 milliards US en revenus annuels à cause des bloqueurs de publicités.


Comment les bloqueurs de publicités gèrent Google Analytics

Extension Utilisateurs Bloqué par défaut
uBlock Origin 12.7M Oui
Google Analytics Opt Out .7M Oui
Purify est. <1M Oui
Adblock Browser est. >10M Oui
Firefox Focus est. >1M Oui
Ghostery est. >4M Non, mais facilement ajouté
AdBlock Plus est. >300M Non, mais facilement ajouté
Adblock est. >40M Non, mais facilement ajouté
Autres est. >5M Certains le font, d’autres pas
Source: thirty bees

Un autre problème se trouve dans le fait que le blocage des publicités peut entraîner une perte de 8 % à 25 % des données sur l’achalandage selon l’outil d’analyse Web et le navigateur utilisés, ce qui a de vastes implications. Par exemple, les problèmes de collecte de données compliquent l’analyse de l’achalandage sur les sites Web, ainsi que l’évaluation de l’engagement des utilisateurs et l’attribution de conversions aux différents canaux. De plus, cela rend plus difficile l’amélioration de l’expérience utilisateur. Ainsi, les annonceurs et les propriétaires de sites ne sont pas les seuls à en souffrir.

Écran de configuration des bloqueurs de contenu pour iPhone

N’oubliez pas non plus que le blocage des publicités ne concerne plus uniquement les ordinateurs de bureau. Bien que l’utilisation de bloqueurs de publicités soit toujours plus répandue sur les ordinateurs de bureau que sur les mobiles, cela devrait continuer à augmenter, en particulier en raison du bloqueur de pubs intégré de Safari et la nouvelle fonctionnalité de blocage des pubs de Chrome, qui supprime les publicités qui violent les normes Better Ads.

Alors, comment les professionnels du marketing peuvent-ils s’adapter au blocage de publicités ?

Plutôt que d’essayer de contourner les extensions de navigateur et les applications mobiles bloquant les publicités, dans une course aux armements opposant les utilisateurs aux publicitaires, les pros du marketing devraient plutôt repenser de fond en comble leur approche de la publicité dans les médias numérique. Voici les quatre domaines sur lesquels nous recommandons de vous concentrer.

  1. Publicité native

    L’objectif principal de toute bonne campagne de publicité par affichage consiste à cibler un public approprié avec un contenu pertinent auquel les utilisateurs sont susceptibles de s’identifier. Heureusement, les mêmes principes s’appliquent à un canal alternatif : la publicité native. Les annonces natives étant clairement identifiées comme « commanditées », elles avertissent clairement les utilisateurs, contrairement aux annonces perturbatrices qui font des pieds et des mains pour capter votre attention. Elles ont également tendance à correspondre aux intérêts des consommateurs sur un site Web ou une plateforme en particulier et, bien entendu, ne sont pas (encore) victimes des bloqueurs de pubs.

  2. Marketing d’influence

    Dépendant de votre public cible et des canaux que fréquentent régulièrement ces gens, le marketing d’influence peut être une option efficace à envisager. Collaborez avec des influenceurs qui sont engagés auprès d’abonnés qui se chevauchent de manière significative avec votre public cible et qui sont connus pour leurs connaissances et/ou la production d’un contenu d’excellence dans leur domaine. Les indicateurs de performance clés de marketing d’influence ne sont généralement pas des conversions directes, mais des métriques d’engagement de l’entonnoir supérieur. L’objectif est d’instaurer la confiance des consommateurs, de susciter l’intérêt et de générer du bouche-à-oreille.

  3. Publicité éthique

    Les professionnels du marketing font des efforts pour regagner la confiance des consommateurs en créant des contenus de qualité. Si vous souhaitez que vos annonces soient diffusées sur les plateformes Google, par exemple, créez simplement de « meilleures annonces ». De toute façon, vous ne serez pas facturé pour les annonces qui ne sont pas visibles sur le site, alors vous n’avez rien à perdre. Suivez les directives de chaque plateforme pour créer des annonces pertinentes et non intrusives ; vous constaterez peut-être que les utilisateurs sont moins enclins à utiliser au maximum les paramètres de blocage par défaut.

  4. Analyse d’audience

    Les bloqueurs de publicités créent également des angles morts importants pour les propriétaires de sites Web. Mais comment savoir si les internautes qui bloquent la publicité ont une meilleure expérience ? Leur comportement est-il différent ? Passent-ils plus de temps sur la page ? Montrent-ils des taux de conversion plus élevés ? Cela vaut-il la peine de prendre en compte le blocage des publicités dans les statistiques de votre site ? Il est important que vous vous posiez ces questions si vous vous trouvez face à une absence de données utilisateur causée par les bloqueurs de pubs.

Comment abordons-nous chez DAC le blocage des publicités ?

Nos campagnes d’affichage répondent aux critères les plus stricts de l’industrie, mais ce n’est pas que notre équipe des médias numériques qui se voit touchée par la montée en puissance de bloqueurs de pubs. Saviez-vous, par exemple, que le suivi Google Analytics est bloqué par défaut parmi 9 % des extensions bloquant les annonces ? Heureusement, nos experts en analyse de données savent comment compenser et enrichir la compréhension des divers segments d’audience, même chez ceux qui naviguent régulièrement avec un bloqueur de publicités activé.

Vous voulez savoir comment ? Tout commence par une conversation amicale. Voyons ensemble en quoi nous pouvons vous aider à optimiser votre publicité numérique et analyser efficacement vos campagnes à l’ère des bloqueurs de pubs. Contactez DAC aujourd’hui même.