Audio killed the video star ? Comment l’audio stimule l’engagement à l’ère de la multidiffusion

Audio killed the video star ? Comment l’audio stimule l’engagement à l’ère de la multidiffusion

mardi, juillet 14, 2020
Orli Kessel

🎧 Ecoutez ce post (en anglais)

Vous avez peut-être remarqué qu’une tendance se dessine depuis quelques années : les créateurs de contenu – des organes d’information aux ressources d’articles scientifiques – offrent aux lecteurs la possibilité d’écouter leur contenu long en ligne. De The Atlantic à The New Yorker à The Economist, les articles audios sont devenus omniprésents.

Contrairement aux podcasts, qui nécessitent une stratégie de contenu, des ressources de production et un plan de distribution, les articles audios prennent les contenus existants et les convertissent en fichiers audio jouables qui sont servis aux côtés de leurs homologues écrits.

Mais l’ajout d’un autre format dans le paysage des contenus surchargés va-t-il vraiment améliorer l’engagement ? À une époque où nous consommons plus de contenu que jamais, ajouter de l’audio dans le mixage peut sembler ajouter du désordre dans une salle déjà bondée. Et pourtant, les faits montrent le contraire. Selon Megan Leap, directrice du contenu chez Convince &amp ; Convert, les articles audios ont permis d’augmenter le temps de présence sur le site de quatre à neuf minutes.

Confort mains libres

Avec une surabondance de contenus disponibles en ligne, le public n’a plus à se battre pour trouver les contenus qu’il veut consommer. Ils ont plutôt du mal à trouver le temps de s’y intéresser. SpeechKit, une société de technologie qui permet aux éditeurs de nouvelles de convertir les lecteurs en auditeurs avec des articles audio, a constaté que la commodité et la mobilité des éditions audio servies en même temps que les articles de nouvelles donnent aux lecteurs une toute nouvelle façon de s’engager avec le contenu qui compte pour eux. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : SpeechKit a constaté un temps d’écoute moyen de 3:44 par article, soit une augmentation de près de 300% du temps d’engagement par rapport au contenu traditionnel en texte seul.

Headphones at work

Malgré les attentes initiales selon lesquelles les articles audios seraient principalement consommés sur les téléphones portables, SpeechKit rapporte que plus de 40% de la consommation audio se fait sur les ordinateurs de bureau. Cette approche « mains libres » de l’engagement de contenu de long format se prête bien à la mentalité multitâche des utilisateurs, qui souhaitent mettre en ligne du contenu sans avoir à consacrer toute leur attention à la lecture.

Comme le dit Kimberly Lau, vice-présidente de la stratégie et des opérations de The Atlantic : « Les articles audio sont une question de commodité et de fourniture de contenu de la manière la plus efficace pour nos lecteurs.

Avantages que vous ne pouvez pas ignorer

Alors, en tant que spécialistes du marketing, quelles sont les possibilités offertes par cette application du contenu audio ? De notre point de vue, l’audio présente trois avantages essentiels pour les marques de toutes tailles :

  1. Accessibilité

    Les articles audios sont utilisés pour rendre le journalisme de longue durée plus accessible, non seulement aux lecteurs pressés par le temps ou peu attentifs, mais aussi à ceux qui ont des exigences en matière d’accessibilité. Par exemple, l’ajout de contenu d’articles audio à votre site permet aux lecteurs potentiels très occupés de profiter du contenu pendant leur trajet domicile-travail ou pendant leurs activités multitâches à la maison ou au travail. Dans le même temps, cela permet également d’atténuer les difficultés rencontrées par les utilisateurs malvoyants lorsqu’ils consomment du contenu web au quotidien.

    Au niveau mondial, on estime qu’au moins un milliard de personnes ont un handicap reconnu et qu’elles représentent des dépenses discrétionnaires annuelles de près de 7 billions de dollars. Cela signifie que les organisations qui rendent leur audio accessible seront mieux équipées pour atteindre ce marché et en tirer des bénéfices, notamment :

    • Augmentation du trafic et de l’utilisation du site web par les personnes handicapées et non handicapées
    • Une meilleure expérience utilisateur pour tous et une plus grande satisfaction du client
    • Augmentation de la portée du marché
  2. SEO

    La création d’un contenu qui éduque, motive et engage les utilisateurs est la clé de l’établissement d’une autorité forte sur le site. L’époque du bourrage de mots-clés est révolue, où il suffisait de charger les articles de blog avec les mots-clés pour lesquels on voulait se classer pour augmenter le trafic organique. Aujourd’hui, le contenu doit répondre aux besoins des utilisateurs et être utile aux lecteurs pour générer l’engagement auquel Google accorde la priorité.

    Résultats de recherche Google, y compris les podcasts

    L’arrivée des articles audio coïncide avec la décision des moteurs de recherche (Google, surtout) de indexer le contenu audio. Google explique : « Nous allons faire apparaître ces épisodes en fonction de la compréhension de Google de ce dont on parle sur […], afin que vous puissiez trouver des informations encore plus pertinentes sur un sujet sous forme audio. » Dans cette optique, les articles audio peuvent être considérés comme faisant partie d’une stratégie de contenu et de référencement solide pour toute marque cherchant à améliorer son jeu.

  3. Pas de frais de démarrage

    Pour les créateurs de contenu qui cherchent à ajouter de l’audio à leur expérience d’utilisateur ou de client, les articles audios peuvent être une solution bien plus économique et plus efficace. Contrairement au podcasting, les articles audios passent directement à côté de la nécessité d’engager des talents, de créer un environnement de production et de définir un plan de distribution. Au lieu de cela, ils se contentent de convertir le contenu existant en de nouveaux actifs brillants.

    Le lancement est la simplicité même – il se fait dans les cadres existants – et les résultats de cette stratégie à faible investissement peuvent être significatifs. Cela s’est avéré vrai pour le magazine numérique danois Zetland, qui a fait état de son taux moyen d’achèvement d’un reportage audio de 90 %.

Vous souhaitez savoir comment utiliser le son pour renforcer l’engagement du public à l’égard de votre contenu ? Nous sommes à votre écoute. Parlons.

ENTREZ EN CONTACT