Les tendances Google My Business par secteur d’activité suite au COVID-19

Les tendances Google My Business par secteur d’activité suite au COVID-19

mercredi, avril 15, 2020
Kyle Harris

La recherche sur Internet connaît d’importants changements du fait de la pandémie de COVID-19 qui continue de modifier les habitudes des consommateurs dans le monde entier. Les directives liées au confinement et aux fermetures de magasins non essentiels ont radicalement changé le paysage de la recherche locale et du commerce en général. Dans des périodes comme celle-ci, certains secteurs connaissent de fortes hausses tandis que d’autres subissent de fortes baisses. L’industrie de la santé a notamment (et malheureusement) connu une augmentation massive de son trafic, tandis que les cinémas sont désertés en raison des fermetures.

Nous allons ainsi nous pencher sur les données anonymisées Google My Business provenant de nos clients afin de quantifier ces tendances. Si, par exemple, vous gérez un supermarché et que vous constatez une augmentation du trafic, comment savez-vous que vous captez votre part de cette augmentation par rapport à vos concurrents ? Si votre chiffre d’affaires a augmenté de 30 % mais que votre secteur connaît une hausse moyenne de 60 %, il se peut que vous n’atteigniez que la moitié de votre plein potentiel. En analysant les données de nos clients, nous savons quels secteurs ont connu une croissance (et une diminution) et savons la mesurer.

Révéler des informations grâce à un ensemble de données fiable

Nous avons recueilli des données relatives aux interactions avec les clients par le biais de Google My Business (GMB). Notre période de référence pré-COVID-19 s’étend du 7 novembre 2019 au 7 mars 2020, le reste du mois de mars étant considéré comme étant impacté par le COVID-19. Cela nous donne un aperçu complet des tendances générales de recherche ainsi que de la manière exacte dont nos clients ont été affectés lorsque les fermetures de magasins ont débuté.

Nos données concernent différents secteurs, tels que les supermarchés et les restaurants, ainsi que les fournisseurs d’énergie et les banques. Avec plusieurs entreprises dans chacune de ces catégories, nous disposons d’un ensemble de données fiable qui n’est pas dégradé par des valeurs aberrantes ou des études ne traitant que de cas isolés.

Graphique indiquant l'évolution par secteur des actions des internautes sur les fiches Google My Businessavec suite au COVID-19

Le graphique ci-dessus mesure l’évolution totale des actions des clients sur les fiches Google My Business (GMB), c’est-à-dire les demandes d’itinéraire, les visites sur le site web et les appels téléphoniques. Bien que la répartition entre ces différentes actions ait pu évoluer (par exemple, moins de demandes d’itinéraire mais plus de visites sur le site web), le volume total indique s’il y a eu une augmentation ou une diminution globale.

Les principaux secteurs en hausse suite à l’évolution des comportements des consommateurs suite au COVID-19 sont les Supermarchés (71 %), la santé (49 %), les boissons alcoolisées (19 %) et certaines entreprises du secteur financier (16 %). La croissance du secteur financier est dans les faits moins uniforme : les entreprises qui se concentrent sur les finances personnelles et les prêts à court terme s’adressent à des clients qui ont été touchés de manière très différente des clients des grandes entreprises d’investissement. En effet, les données concernant le secteur financier sont moins uniformes que celles des autres industries mais ont généralement tendance à augmenter, alors que les autres secteurs ont généralement diminué ou plafonné.

Parmi les secteurs les plus touchés par la pandémie, nous trouvons le secteur du retail vêtements (-58 %), le secteur des autres biens physiques (-40 %), les restaurants (-35 %), le fitness (-28 %), l’alimentation et les boissons (-24 %), les services automobiles (-23 %) et les fournisseurs d’énergie autres que les stations de gaz (-12 %). Il n’est pas surprenant que beaucoup de ces entreprises dépendent de la circulation des personnes ce qui entraînera sans aucun doute des pertes pendant cette période.

Bien que les données indiquent si une entreprise a enregistré une croissance ou une perte, il est plus important d’extrapoler les tendances pour les comparer à votre entreprise. Si vous appartenez à l’un des secteurs connaissant une croissance, vous devez vous efforcer de saisir l’ensemble des opportunités du secteur ; si vous appartenez à l’un des secteurs touchés négativement, une perte inférieure à la moyenne peut indiquer que vous parvenez à atténuer les effets de la pandémie. Ainsi, une augmentation de 10 % du trafic n’est pas une raison de se réjouir si votre secteur connaît une augmentation générale de 20 % ; en revanche, vous pouvez être confiant si vous ne subissez qu’une perte de 15% du trafic dans un secteur qui connaît une tendance à la baisse de 30%.

Evolution par secteur du ratio Vues dans la recherche et Vues dans Maps durant le COVID-19

Regardez attentivement le tableau ci-dessus. Certains des chiffres sont étonnants. Mais ils révèlent une tendance intéressante : pour la première fois depuis des années, les recherches traditionnelles sur Google pour les entreprises génèrent plus de trafic que les recherches sur Google Maps. Autre fait marquant, le rapport entre les recherches traditionnelles et les recherches sur Maps passant de 3:1 à 1:3 dans certains secteurs. Il s’agit d’un changement majeur dans le comportement des internautes, comme le passage du PC au téléphone mobile, ce que les dirigeants d’entreprises doivent réaliser pour pouvoir agir en conséquence.

Des différences selon les secteurs

graph

graph

Le réseau de supermarchés concerné par les graphiques ci-dessus a enregistré une augmentation de 89% des vues dans la recherche, tandis que les vues dans Maps ont diminué de 60%, soit un renversement complet de son ratio de recherche par rapport à Maps. Cela s’est produit alors que ce réseau a suivi la tendance du secteur, à savoir une augmentation de 70% des actions globales des internautes.

chart

chart

Cette chaîne de pharmacies a connu la même évolution, passant de la recherche sur Maps à la recherche traditionnelle. Cela s’est produit alors que le nombre total d’actions des internautes a presque doublé, dépassant de loin la tendance du secteur, qui est de +40%.

chart

chart

Cette chaîne de restaurants a connu une tendance à la baisse tant dans le domaine de la recherche traditionnelle que dans celui de la Maps. L’ensemble des actions a connu une baisse identique aux vues que ce soit dans la recherche que dans Maps. Ainsi, certains secteurs qui ont été affectés sur Maps sont également été affectés dans la recherche. Alors que Maps montre une forte courbe descendante, la baisse plus progressive de la recherche traditionnelle n’indique pas de changement significatif et inattendu dans le comportement des consommateurs.

En moyenne, chaque secteur a connu une croissance de +11,9% des vues de recherche, tandis que les vues de Maps ont chuté de 56,7% suite au COVID-19.

Alors… qu’est-ce que cela signifie pour votre entreprise ?

Nous avons déjà écrit sur la façon de préparer sa présence locale à l’après COVID mais il y a encore beaucoup à faire ici et maintenant. Alors que les consommateurs restent chez eux, ils ont repris des habitudes qui rappellent un monde pré-smartphone. La recherche traditionnelle sur PC est préférée à la recherche sur mobile et notamment sur Google Maps dans des secteurs spécifiques. Pour en tirer parti, les entreprises devraient améliorer leurs sites Internet afin de s’assurer qu’ils soient optimisés à 100%.

Les experts SEO – y compris les nôtres – affirment depuis des années que l’optimisation des fiches Google My Business est le moyen le plus efficace d’augmenter votre activité, car GMB peut devenir votre nouvelle page d’accueil, le premier point de contact avec les internautes. Nous constatons également, grâce aux données ci-dessus, que les consommateurs recherchent tout de même du contenu sur les sites Internet de marque parce que GMB, seul, ne permet pas tout. Une fois que l’activité sera revenue à la normale, les optimisations Google My Business seront toujours la meilleure méthode SEO. En attendant, concentrez-vous sur vos pages Internet.

Alors que la pandémie de COVID-19 continue de modifier la recherche sur Internet, les entreprises doivent continuer de s’adapter. Elles devront soit résister à la tempête, soit essayer de capitaliser au maximum sur les croissances temporaires. Grâce à cette étude, vous devriez maintenant mieux comprendre si votre entreprise répond aux attentes des internautes.

Cela va presque sans dire, mais assurez-vous de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour maintenir votre entreprise à flot pendant cette période difficile. Les grands changements s’accompagnent de grandes opportunités, alors prenez le temps de vous assurer que votre entreprise rebondit fortement dans un monde post-COVID.

CONTACTEZ-NOUS