5 évolutions majeures liées à la recherche locale et comment conserver une longueur d’avance

5 évolutions majeures liées à la recherche locale et comment conserver une longueur d’avance

mardi, décembre 11, 2018
Kyle Harris

Les spécificités de la recherche locale ont énormément évolué depuis nos dernières prévisions relatives au Local Presence Management. En effet, en novembre 2017, la plupart des spécialistes du marketing digital continuaient à opter pour une approche centrée sur le desktop et craignaient que les informations pratiques liées à leurs magasins (adresses, téléphone, horaires…) indiquées par les internautes soient erronées. Ils ne comprenaient pas encore toute l’importance des avis publiés et ne prêtaient que peu d’attention à la recherche vocale.

Mais cela évolue rapidement. Comme toujours, il est important de comprendre le passé afin d’anticiper l’avenir. Il est ainsi primordial d’appréhender la manière dont les géants tels que Google, Facebook et Apple modèleront et feront évoluer les usages de la recherche locale. Les marques qui souhaitent gagner en visibilité et en parts de marché sur le digital devront s’adapter à ces évolutions tout en continuant à innover.

Voici donc nos cinq principales prédictions relatives à la gestion de la présence locale (LPM) en 2019.

  1. Apple Plans gagnera en parts de marché face à Google Maps

    Apple a travaillé d’arrache-pied afin d’améliorer son réseau de cartes en incorporant notamment des images satellite détaillées et en ajoutant une grande quantité d’informations sur les entreprises locales. Bénéficiant d’une expérience utilisateur améliorée et de son statut de carte par défaut sur les iPhones, nous pouvons très facilement anticiper un nombre croissant d’internautes passant sur Apple Plans.

    Ainsi, les marques ayant des points de vente physiques devront s’assurer que leurs informations pratiques soient correctement répertoriées sur l’ensemble des cartes en ligne. En effet, Google Maps ne suffit plus, à lui seul, à saisir toutes les opportunités de capter les internautes cherchant à se rendre en magasin.

  2. La recherche vocale répondra à davantage de besoins

    Les assistants vocaux tels qu’Alexa, Siri, Cortana ou encore Google semblent s’améliorer chaque jour – et les utilisateurs commencent à en attendre davantage. À l’heure actuelle, les gens utilisent des assistants vocaux pour « Allumer la lumière » ou encore « Écouter Justin Bieber sur Spotify », mais en 2019, ces mêmes utilisateurs en demanderont encore plus. Des questions telles que « Quel est le bon matelas pour moi ? » ou « Devrais-je me procurer une brosse à dents électrique ou manuelle ? » donneront lieu à des réponses beaucoup plus pertinentes, détaillées et personnalisées.

    Lorsque les utilisateurs commencent à faire confiance aux recommandations proposées par ces assistants vocaux, ceux-ci deviendront de véritables assistants personnels. Les marques qui se positionneront comme la solution unique recommandée par les assistants, seront les véritables bénéficiaires de cette révolution.

    Google Home device on a bamboo side table

    Alors, que doit faire votre marque ? Assurez-vous de créer une stratégie de recherche vocale prête pour l’avenir, axée sur vos compétences, vos bénéfices, sur les données structurées, les partenaires intégrés et la gestion de la réputation.

  3. Google Duplex optimisera la mise à jour en ligne des informations pratiques

    Google My Business (GMB) demande déjà aux entreprises si elles souhaitent accepter les appels d’une Intelligence Artificielle (IA) prénommée Google Assistant. Nous pensons qu’il s’agit d’une première étape visant à développer Google Duplex, l’IA développée par Google qui pourra appeler les entreprises et responsables de magasins afin de vérifier les informations telles que les heures d’ouvertures pendant les vacances, les prix des différents menus ou encore les services proposés. Ceci limitera le besoin de Google de se reposer sur les directeurs de magasins qui doivent actuellement se connecter à GMB ou utiliser son API pour transmettre leurs informations pratiques et commerciales.

    En d’autres termes, Google récoltera de manière active les informations pratiques au lieu d’attendre qu’elles lui soient communiquées par des guides locaux ou par les entreprises elles-mêmes. Google dépendra ainsi moins des données provenant de tiers dès qu’il commencera à générer des données locales, ce qui résultera sur une réduction considérable de l’importance des mentions.

  4. Google permettra aux marques de publier simultanément des Posts pour plusieurs points de vente, mais sur un mode payant

    Google a toujours eu pour objectif de gagner de l’argent et ces dernières années, la recherche locale a été l’objet de plusieurs initiatives de monétisation de la part de Google. À l’heure actuelle, les marques peuvent payer pour apparaître en priorité via le Knowledge Panel, sur Google maps ou encore dans le pack local.

    Cela ne nous surprendrait pas de voir Google permettre la publication payante de Google Posts pour les entreprises de plus de 10 établissements. Tout comme la possibilité d’acheter des annonces sur Google, vous devrez ainsi payer afin de publier en simultané les actualités de plusieurs de vos magasins.

    Bien entendu, les publications Google sont actuellement gratuites, mais nous ne pensons pas qu’il soit exagéré de penser que Google les monétisera et cherchera à générer des revenus directement à partir des Knowledge Panels. Ceci représente non seulement une nouvelle source de revenus pour satisfaire les investisseurs de Google mais également un nouveau moyen pour les entreprises d’engager et d’influencer davantage les consommateurs grâce à du contenu.

  5. Google affichera davantage les Knowledge Panels en mode payant

    Le secteur de l’hôtellerie a longtemps été utilisé comme un banc d’essai pour les Google Knowledge Panels. En effet, Google refuse aux professionnels de l’hôtellerie un certain nombre d’outils qu’ils fournissent habituellement à l’ensemble des autres catégories d’entreprise. Par exemple, les marques du secteur de l’hôtellerie ne peuvent ni utiliser les Google Posts, ni créer de lien vers une URL de prise de rendez-vous / réservation dans leur Knowledge Panel.

    Mais ce n’est pas tout. Les acteurs du secteur de l’hôtellerie peuvent accroître leur visibilité en communiquant les chambres disponibles ainsi que leurs tarifs non pas en enchérissant classiquement sur des mots clés mais en le faisant via la plateforme « Google Hotel Ads » qui permet d’afficher les informations directement dans leur Knowledge Panel. Ainsi, les hôtels doivent enchérir pour enrichir leur propre Knowledge Panel !

    Malheureusement, nous nous attendons à ce que Google déploie ce système à d’autres secteurs. Nous ne serions pas surpris de voir les secteurs de l’assurance, de l’automobile ou encore de la maison & du jardin passer à ce système payant. Les marques de ces secteurs devront ainsi trouver un moyen permettant aux internautes de naviguer entre Google et leur site Internet sans que cela ne génère de coûts supplémentaires.

Continuez à faire ce que vous faites le mieux

Il ne fait aucun doute que 2019 sera une nouvelle année très importante pour la recherche locale. Google a en effet déjà indiqué que 46% des recherches effectuées sur son moteur étaient locales, ce qui accroît l’importance du local en tant que source de développement pour les marques. Les entreprises qui donnent la priorité au service client et à l’innovation – et qui savent comment transformer les recherches sur Internet – connaîtront le succès.

Nous devons tous évoluer et nous adapter aux environnements et outils que Google, Facebook, Apple ou encore Amazon ont développés pour nous, ce qui peut être chronophage et déstabilisateur pour votre activité, mais il est tout à fait possible de conserver une longueur d’avance sur le digital tout en se concentrant sur le cœur de métier de votre entreprise. En ce qui concerne vos objectifs digitaux, nous pouvons aider. Parlons-en.