13 conseils pour mieux gérer votre présence locale et se préparer à l’après COVID-19

13 conseils pour mieux gérer votre présence locale et se préparer à l’après COVID-19

mercredi, avril 08, 2020
Zoran Dobrijevic

De nombreuses entreprises et marques souhaiteraient consacrer davantage de temps dans l’optimisation de leur activité sur Internet. Mais la gestion d’une entreprise passe avant tout et la mise en place opérationnelle de l’optimisation de l’expérience Internet nécessite du temps… temps que les managers n’ont pas nécessairement habituellement.

De nombreuses entreprises sont contraintes de mettre en pause leur activité durant la période de COVID-19. Plutôt que d’attendre la fin de la crise, pourquoi ne pas utiliser ce temps pour redéfinir ses priorités marketing : optimiser l’expérience de recherche locale par exemple pour sortir de la pandémie mieux positionné que ses concurrents.

Voici les 13 principaux conseils relatifs à la recherche locale surtout si votre activité a été ralentie.

  1. Améliorez votre site Internet

    Commençons par l’une des tâches les plus importantes et qui présente le plus d’avantages. Il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour repenser votre site Internet, y compris redéfinir votre contenu pour y intégrer des informations locales et afficher les avis publiés par les internautes. En améliorant votre site Internet aujourd’hui, vous obtiendrez un meilleur référencement lorsque les internautes réadopteront un comportement habituel.

    Il est important de noter que Google met en avant les entreprises qui proposent des pages locales pour chaque magasin. Si vous n’avez pas encore créé de page locale pour chacun de vos points de vente, c’est le moment de le faire. Affichez les mêmes informations sur vos fiches Google My Business et sur ces pages locales : noms, adresse et numéros de téléphone… Ceci optimisera votre référencement naturel local. De plus, le fait d’ajouter un code de tracking UTM à vos liens présents sur vos fiches Google My Business (GMB) vous aidera à mieux analyser le parcours utilisateurs jusqu’à la conversion.

  2. Améliorez votre expérience sur sites mobiles

    Votre site Internet n’est pas adapté au mobile ? Ce pourrait être une excellente occasion de le mettre à jour. La vitesse de votre page mobile doit rester dans des limites acceptables, d’autant plus que Google affirme que 53 % des visites de sites mobiles sont abandonnées si le chargement prend 2,5 secondes ou davantage.

    Google Test My Site : Vitesse de chargement sur mobile

    De plus, Google a indiqué en 2019 utiliser désormais une méthode d’indexation basée non plus sur la version desktop d’un site mais en explorant sa version mobile. Il est ainsi primordial de proposer une page mobile rapide, à la fois pour se positionner convenablement dans les résultats et également pour engager votre audience une fois arrivée sur votre site Internet. Enfin, comme les consommateurs passent plus de temps sur Internet (sur leurs ordinateurs) en raison du confinement, le fait de vous assurer que votre expérience mobile est tout aussi bonne que sur desktop vous aidera une fois qu’ils retrouveront une vie normale (sur mobile).

  3. Améliorer les visuels de vos fiches GMB

    De nombreuses entreprises ont, par défaut, comme image principale de leur magasin une vue de la rue. Cette situation est à la fois peu engageante pour les internautes et ne permet pas d’optimiser son référencement naturel local. En revanche, le fait de disposer d’une multitude d’images de l’intérieur et de l’extérieur de votre magasin peut grandement améliorer votre référencement et vos taux de conversion.

    Il ne s’agit pas seulement d’avoir l’air professionnel. L’Intelligence Artificielle (IA) de Google examine le contenu de vos images et les utilise pour faire correspondre votre marque aux recherches pertinentes. Cette IA peut ainsi identifier le contenu d’une image, y compris les logos d’entreprise et les produits affichés. Elle est donc en mesure d’identifier à la fois la marque de votre entreprise et les articles que vous pouvez proposer, tels que des téléphones ou des lunettes de soleil. Dans les faits, l’IA est bien plus avancée que vous ne le pensez et vous pouvez même la tester par vous-même. Téléchargez l’image d’une salle de classe et l’IA de Google identifiera des éléments tels que « apprentissage », « enfants » et « tableau noir ». Elle pourrait ainsi identifier à partir des images que vous téléchargerez votre activité de soutien scolaire pour des élèves du primaire.

    Des images pertinentes détaillant chaque aspect de votre entreprise et produits/services peuvent vous aider à obtenir un meilleur référencement naturel local. N’hésitez donc pas à allouer un peu de temps dans la prise de photos de qualité pour ensuite les télécharger sur vos fiches Google My Business.

  4. Assurez-vous que toutes les catégories secondaires soient renseignées

    Google permet à votre magasin de présenter une catégorie principale et jusqu’à neuf catégories secondaires. Il n’y a donc pas de raison de ne pas remplir ces neuf catégories secondaires si elles peuvent être pertinentes pour votre marque. Google ne vous pénalisera pas si vous renseignez de nombreuses catégories, au contraire, vous pourriez passer à côté d’opportunités si vous n’appliquiez pas ce conseil.

    Catégories secondaires dans Google My Business

    Trouvez toutes les catégories qui pourraient s’appliquer à votre entreprise. Vous gérez une galerie d’art ? Vous serez probablement surpris du nombre de catégories secondaires, telles que Art Café, Art Center, Art Dealer, Art Gallery, Art Handcraft, Art Studio, and Arts Organization.

  5. Préparez tous vos liens et attributs pour la réouverture

    Google propose une série de fonctionnalités que vous pouvez inclure dans vos fiches GMB ce qui améliorera à la fois l’expérience utilisateur ainsi que votre référencement. Il s’agit de champs spéciaux tels que les liens Menu, la possibilité de réserver en ligne, les liens vers vos produits, services et options de livraison. Nombre d’entre ces liens sont très utiles aux restaurants, mais les liens de réservation et ceux redirigeant vers vos produits et services peuvent l’être pour d’autres activités tels que les centres auto qui peuvent présenter le prix de leur service de vidange par exemple.

    Chaque entreprise doit également indiquer ses attributs. Si vous êtes un restaurant, quel type de nourriture proposez-vous ? Disposez-vous d’un accès aux personnes handicapées ? Votre restaurant est-il adapté aux enfants ? Proposez-vous le WiFi ? Prenez le temps de vous assurer que tous vos attributs soient correctement renseignés. Toutes ces informations doivent être optimisées dans la mesure du possible pour que votre point de vente paraisse plus légitime aux yeux des clients et, pour que Google interprète votre utilisation de ses services comme optimale.

  6. Signalez les fausses fiches GMB

    Tous les secteurs contiennent des fiches spams, mais certains en contiennent plus que d’autres. Des secteurs tels que les serruriers et les plombiers contiennent souvent des dizaines de fausses fiches qui n’ont pour but que de capter des leads pour vous les revendre. En recherchant « plombiers près de chez moi » ou tout autre terme lié à votre activité à proximité de vos magasins, vous pourrez facilement identifier les entreprises bien positionnées, mais fausses, qui mettent à mal votre chiffre d’affaires.

    Une fois que ces fiches auront été détectées grâce à une recherche manuelle, elles pourront être signalées pour être supprimées. Si votre entreprise ressort après ces fausses fiches notamment dans le pack local, le signalement est le moyen le plus simple pour rapidement améliorer le classement de votre entreprise.

  7. Nettoyez les images, avis et questions/réponses non pertinents

    Lorsque vous recherchez des fausses fiches mieux positionnées que votre point de vente, vous pouvez en profiter pour rechercher des informations non pertinentes dans vos propres fiches. Les images téléchargées par les utilisateurs, les avis inappropriés et les questions inutiles dans la section Questions/Réponses sont autant d’informations qui peuvent dégrader la performance de vos fiches GMB.

    Tout comme pour les fausses fiches, il suffit de les signaler à Google pour que ces informations non pertinentes soient supprimées et que votre référencement soit amélioré. Mettez de l’ordre dans vos fiches pour vous assurer de présenter la meilleure expérience possible pour les internautes.

  8. Supprimer les doublons

    Google génère souvent des fiches de points de vente avant que l’entreprise elle-même ne créé un compte GMB. C’est pourquoi il existe de nombreuses fiches « non revendiquées » sur Google Maps. Il se peut que votre entreprise ait une fiche en doublon en raison de ces créations générées automatiquement. Il peut également exister des fiches obsolètes provenant du précédent point de vente situé à l’adresse que vous occupez désormais.

    Un lapin face à un lapin en peluche

    Ces fiches en doublon donnent des informations contradictoires à Google, ce qui dégrade votre référencement. De plus, le fait d’avoir plusieurs fiches pour un même magasin ne bénéficiera pas à votre marque, bien au contraire. Lorsque vous examinez le contenu de vos fiches, le fait de signaler à Google vos doublons est un autre moyen d’améliorer rapidement votre référencement.

  9. Affichez vos produits dans vos fiches et utilisez la fonction « Voir ce qu’il y a en magasin » de Google

    Tout comme le flux de produits de Facebook, Google permet aux marques de connecter leur inventaire produits à leurs fiches Google My Business grâce au Merchant Center. Les avantages de la mise en place de ce flux de produits peuvent être importants : affichage gratuit de vos produits dans les résultats de recherche naturelle, utilisation des capacités d’hébergement de Google.

    Le téléchargement de l’ensemble de votre inventaire dans Google peut être une tâche ardue et chronophage. Vous pouvez éventuellement profiter de cette période pour mettre en place cette fonctionnalité. Vos ventes en ligne en seraient améliorées car les consommateurs à la recherche de certains produits verront que ces produits sont disponibles.

  10. Préparez-vous à ce que les avis soient de nouveau affichés sur Google

    De nombreuses fonctionnalités de Google My Business sont temporairement indisponibles en raison du COVID-19. Mais elles demeurent importantes pour votre entreprise. Vous pouvez réfléchir sur les moyens de générer plus d’avis positifs lorsque les internautes pourront de nouveau en publier.

    Des mesures simples peuvent être prises, comme l’affichage de messages dans vos magasins afin de rappeler aux visiteurs qu’ils peuvent laisser un avis. Si vous disposez d’une base de contacts e-mails clients, vous pouvez également les contacter pour leur demander leur avis. Pour de nombreux magasins qui proposent des achats en ligne, il existe des moyens d’automatiser le processus de sollicitation d’avis suivant un certain délai post-achat.

    Si vous avez déjà mis en place un processus de sollicitation d’avis sur Google, vous pourriez en solliciter de nouveaux sur Facebook, Yelp ou d’autres sites plus spécialisés tels que TripAdvisor. Vous n’avez pas à interrompre votre gestion de réputation. Au lieu de cela, orientez vos efforts vers des sites qui n’ont pas fermé la fonctionnalité liée à la publication d’avis.

  11. Améliorez le référencement de vos magasins sur des sites autres que Google

    Bing, Apple Maps et Facebook n’ont pas le même trafic de recherche que Google, mais rappelez-vous que le fait d’être affiché sur des sites de niveau 1 améliorent votre classement sur Google. Il n’y a que quelques sites de niveau 1 qui auront un impact sur votre classement dans Google, et vous pouvez facilement les gérer pendant la période de COVID-19. Par exemple, Bing et Apple ont besoin que vous renseigniez les mêmes informations que celles indiquées dans vos fiches GMB, plus quelques champs supplémentaires concernant des éléments comme Apple Pay. Vous seriez surpris du nombre de fiches comportant de petites erreurs, comme un numéro de téléphone incorrect. Ces petites erreurs sont considérées comme des informations contradictoires, ce qui dégrade votre référencement.

    Icônes d’applications de réseaux sociaux sur l'écran de l'Iphone 7.

    L’audience sur Facebook est très importante, alors assurez-vous que tous vos points de vente soient bien répertoriés. En ajoutant l’onglet « Boutiques » à la page Facebook de votre marque, vous pouvez vous assurer que tous vos magasins sont répertoriés sur un site de niveau 1. En vérifiant que votre Store Locator sur Facebook donne des informations fiables, vous optimiserez votre référencement local.

  12. Explorez d’autres possibilités de création de liens

    Identifiez vos fournisseurs, partenaires, communautés locales et profitez-en pour leur demander de mettre sur leur site un lien vers le vôtre. Chaque « backlink » d’un site de qualité est un atout pour votre référencement. La recherche de chaque opportunité de création de liens prend du temps, mais si vous en avez l’occasion, ces backlinks potentiels peuvent être bénéfiques pour votre référencement.

    Vous pouvez également passer ce temps à créer du contenu qui générera ces liens de manière naturelle. Produisez un contenu en lien avec les produits et services que vous proposez. Améliorer votre stratégie de netlinking pendant cette période de faible activité vous sera bénéfique à long terme.

  13. Développez votre présence sur les réseaux sociaux

    Votre entreprise a-t-elle déjà réfléchi à créer une page sur Instagram, Twitter ou LinkedIn ? Le moment est venu de se pencher sur ces possibilités marketing. De nombreuses entreprises ont des pages qui ne sont plus actualisées sur les réseaux sociaux. Ces pages sont cependant affichées dans le Knowledge Panel de Google ce qui pousse les internautes à cliquer sur ces liens et être redirigés vers une page qui ne présentent plus d’informations pertinentes.

    C’est le moment idéal pour mettre à jour ces anciennes pages ou pour les supprimer complètement afin de ne pas orienter les utilisateurs vers des informations obsolètes. Même si votre entreprise est actuellement fermée à cause du COVID-19, il est possible de faire passer votre message de marque à vos consommateurs. Vous pourriez en communiquant sur les réseaux sociaux fidéliser les internautes et ce même après la pandémie.

Il existe de nombreuses façons de rester à jour dans les meilleures pratiques liées à la recherche locale. Certaines sont simples, d’autres demandent du temps et de l’expertise. Il n’y a pas de meilleur moment pour se concentrer sur votre stratégie locale, prendre le temps de bien faire les choses et espérer sortir de la crise en meilleure forme que jamais.

CONTACTEZ-NOUS